CPRDFOP 2016-2021
 

Le contrat régional pour l’orientation et la formation

par Conseil régional du Centre-Val de Loire. Le 25/08/17 10:35.
|
Feuille de route partagée pour les habitants et les entreprises, le Contrat de plan régional de développement des formations et de l’orientation professionnelles a été signé le 7 juillet 2017 par 16 signataires pour 5 ans.

Une feuille de route partagée pour les habitants et les entreprises

Le CPRDFOP (Contrat de Plan Régional de Développement des Formations et de l’Orientation Professionnelles) a été signé le 7 juillet 2017 par 16 signataires : la Région Centre-Val de Loire, l'Etat (Préfecture ; Rectorat ; Draaf ; DRJSCS), les organisations syndicales de salariés (CFDT, CFE-CGC, CFTC, FO, Unsa) et les organisations professionnelles d’employeurs (CPME, FRSEA, Medef, Udes, UNAPL, U2P).


Etabli pour 5 ans, le contrat, à travers le slogan "Tous partenaires pour agir", enjoint les signataires à mettre en œuvre les engagements qu’ils ont définis. Les signataires cherchent ainsi à agir en cohérence, quel que soit le champ sur lequel ils interviennent : formations professionnelles initiales et continues, alternance, orientation professionnelle… Les défis qui attendent les signataires relèvent notamment de la lutte contre le décrochage, de la persévérance en formation, de la sécurisation des parcours professionnels, pour une évolution des compétences, un maintien dans l’emploi et une insertion durable.

 

Un contrat quadripartite (Etat, Région et partenaires sociaux salariés et employeurs) sur la formation et l’orientation professionnelles 2016-2021

Le CPRDFOP est un contrat quadripartite entre l’Etat, la Région, les organisations syndicales des salariés et les organisations professionnelles d’employeurs. Ces quatre acteurs ont défini à travers l’élaboration de ce contrat leurs objectifs et priorités d’actions pour les cinq années à venir. Ces objectifs sont le fruit de deux grandes orientations structurantes : "mettre au cœur des priorités les habitants, les territoires et les entreprises de notre région" et "concevoir la formation professionnelle comme une formation tout au long de la vie".


Le contrat est structuré en deux parties : une première est consacrée aux priorités, aux objectifs et aux engagements des signataires. La seconde est dédiée aux fiches actions concrètes et opérationnelles engageant les principes définies en amont. Quatre priorités se dégagent du contrat, déclinées en 22 fiches action.

 

4 priorités et 22 fiches actions opérationnelles

Priorité 1 : Accompagner chaque habitant dans ses choix d’information et d’orientation tout au long de la vie

Deux enjeux : d’une part, celui de l’égalité d’accès des personnes à des ressources et à un accompagnement pour s’informer, construire son projet professionnel, se former et évoluer dans son parcours (exemples : renforcer la visibilité du SPRO* ; accompagner les actifs dans la mobilisation du CEP, CPA-CPF* ; mettre en place une application web grand public). D’autre part, celui de créer les conditions d’une orientation choisie (exemples : rendre effectif le changement de parcours, favoriser la persévérance en formation, accompagner au raccrochage…).

Priorité 2 : Dynamiser et sécuriser les parcours au regard des besoins, des personnes, des territoires et des entreprises

Trois enjeux : répondre aux besoins des citoyens et des entreprises en termes de compétences, d’emploi et de sécurisation des parcours, par des actions de formation professionnelle. Ensuite, confirmer qu’une solide formation initiale a un impact sur la réussite du parcours professionnel et enfin affirmer le rôle essentiel de la formation continue pour les entreprises. Des actions mises en place veilleront à répondre aux objectifs suivants : "lever les freins d’accès à la formation" ; "développer les Campus des Métiers et des Qualifications" ; "poursuivre la modularisation et l’individualisation de la formation continue, sa qualité et l’innovation pédagogique" ; "rapprocher les utilisateurs de la formation"…

Priorité 3 : Mettre en cohérence les schémas de formation spécifiques avec les priorités du contrat

La prise en compte dans le contrat des schémas existants de l’apprentissage, des formations sanitaires et sociales et du plan régional pour l’acquisition et le développement des compétences de base (ex PRLCI) permettra une articulation entre les différentes politiques publiques menées sur le territoire dans le domaine de la formation et de l’orientation professionnelles.

Priorité 4 : Assurer une gouvernance quadripartite au sein du Crefop, gage de mise en œuvre, de suivi et de pilotage du contrat

La volonté des partenaires est forte d’atteindre les objectifs ciblés au travers du contrat. Ainsi, le Crefop, à travers sa commission C+FOR, pilotera la mise en œuvre du contrat et s’assurera de son suivi et de son évaluation. De nouveaux outils d’évaluation seront mis en place pour suivre l’application des engagements du contrat. Il s’agira également d’améliorer la qualité et la prise en charge financière des formations en fonctionnant en conférence des financeurs.

 

 

 

Rôle de la loi


Avec la loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l’emploi et au dialogue social, le législateur a confié à la Région, le soin d’élaborer, au sein de l’instance quadripartite dénommée Comité Régional de l’Emploi, de la Formation et de l’Orientation Professionnelles (Crefop), le Contrat de Plan Régional de Développement de la Formation et de l’Orientation Professionnelles.


"Le contrat a pour objet :

  • L’analyse des besoins du territoire régional en matière d’emplois, de compétences et de qualifications (en tenant compte des objectifs de développement économique).
  • La programmation des actions de formation professionnelle des jeunes et des adultes.

Et doit définir :

  • Les objectifs en matière d’offre de conseil et d’accompagnement en orientation et VAE* qui peuvent se matérialiser par un schéma prévisionnel de développement du service public régional de l’orientation.
  • Les objectifs de filières de formation professionnelle initiale et continue (dont les nouvelles filières et nouveaux métiers liés à la transition écologique et énergétique).
  • Un schéma de développement de la formation professionnelle initiale (incluant celui des formations sociales et sanitaires), et comprenant les dispositions d’hébergement et de mobilité des jeunes.
  • Les actions de formation professionnelle favorisant l’accès, le maintien et le retour à l’emploi."

"Le CPRDFOP est adopté par le Crefop et signé par le Président du Conseil régional, le représentant de l’Etat dans la région, les autorités académiques. La signature est proposée aux partenaires sociaux. Un décret en Conseil d’Etat viendra fixer les modalités de suivi et d’évaluation du contrat."

 

 

Points forts de la méthode participative


Le contrat régional pour l’orientation et la formation est le fruit d’une année de travaux préparatoires participatifs (4 ateliers thématiques ; 35 contributions écrites ; un diagnostic préalable ; apport des travaux du SRDEII*, des Cordées du territoire et de l’évaluation du précédent CPRDFP), qui ont associé les institutions et acteurs du territoire, les opérateurs de la formation et de l’orientation ainsi qu’un groupe de citoyens constituant une nouvelle façon de construire l’action publique.

 

 

En savoir plus :

 

Télécharger le CPRDFOP (pdf - 1,7 Mo) | la synthèse 

 

 

* Sigles :

SPRO : Service public régional de l'orientation
CEP : Conseil en évolution professionnelle
CPA : Compte personnel d'activité
CPF : Compte personnel de formation
VAE : Validation des acquis de l'expérience
SRDEII : Schéma régional de développement économique, d'innovation et d'internationalisation

Logo

logo_cprdfop_346.jpg

Agenda

En savoir plus

Télécharger :

> le CPRDFOP (pdf - 1,7 Mo)

> la synthèse

Brèves

Du 7 novembre au 20 décembre 2017, la Région Centre-Val de Loire et l’Etat poursuivent leur engagement avec les partenaires sociaux en organisant, 23 cordées du territoire "emploi – formation – orientation pour les entreprises".