Les représentations du travail employeurs/jeunes : une problématique générationnelle ?
 

Les représentations du travail employeurs/jeunes : une problématique générationnelle ?

par GIP Alfa Centre-Val de Loire (ER). Le 16/01/19 15:31.
|
"Dessine-moi le travail !" : une expérimentation en Centre-Val de Loire.
Retour sur une action menée en 2018 pour déconstruire les stéréotypes sur les générations et leurs rapports au travail. Les outils et la méthode proposés permettent de dupliquer l'expérimentation.

 

Zoom sur quelques constats des représentations du travail

En 2015, une étude-action intitulée "Compétences, mode d’emploi !" avait été impulsée par la Direccte et la Région. Elle avait fait émerger ces représentations du travail :

 

  • un climat de défiance des entreprises vis-à-vis des jeunes actifs qui semble avoir un impact dans les pratiques de ressources humaines des entreprises,
  • une perception par les entreprises de désintérêt des jeunes pour le travail qui révèle davantage une évolution culturelle du rapport au travail,
  • des formations initiales et continues qui ne favorisent pas toujours la préparation des publics jeunes à la réalité de la vie en entreprise et à ses codes.

C'est sur la base de ces éléments que l'action Dessine-moi le travail a été initiée en 2018. 

 

Les représentations du travail : enjeux

Les représentations du travail des employeurs, des jeunes et des demandeurs d'emploi sont porteuses d'enjeux importants.

Dessine-moi le travail a pour objectifs :

 

  • d'organiser des rencontres entre jeunes et entreprises pour lutter contre les stéréotypes,
  • de favoriser l’emploi, l’intégration et la fidélisation des nouveaux entrants,
  • de renforcer la coopération au sein d’un territoire.

 

Un projet qui se construit en 4 étapes

La première étape consiste, en s'appuyant sur des constats partagés, à délimiter les frontières du projet : veut-on cibler un secteur professionnel en particulier ? un public spécifique ? sur quel territoire ? avec quels partenaires ?

La deuxième étape consiste à mettre en place 2 types d'ateliers d'échanges d'expériences : des ateliers avec le public visé et des ateliers de dirigeants ou responsables de ressources humaines.

La troisième étape synthétise et analyse les paroles des publics et employeurs afin de repérer les éléments récurrents qui peuvent se révéler être une ou des problématiques à travailler.

Enfin, la quatrième étape réunit l'ensemble des participants aux ateliers précédents au cours d'un événement fédérateur permettant la rencontre et les échanges.

 

Dessine moi le travail ! : de l’expérimentation à l’essaimage

Des territoires se sont emparés de cette expérimentation pour engager des actions ciblées sur un secteur, l’enjeu étant d’identifier les représentations et de dessiner des perspectives possibles d’améliorations.
Pour exemple, le Service public régional de l'orientation (SPRO) de Chartres - porté par la Maison des entreprises et de l'emploi - a choisi de travailler sur le secteur de l’aide à domicile. Suite à un diagnostic du secteur, le SPRO organise des rencontres avec des jeunes en formation, des demandeurs d’emploi et des employeurs pour réfléchir ensemble à l’avenir de ces métiers sur leur territoire.
 

 

> Pour aller plus loin :

 

  • télécharger le livret animateur : pour expliciter et animer le projet dans sa globalité
  • visionner la vidéo pour donner à voir la démarche de l'expérimentation
  • télécharger le diaporama pour animer les ateliers

 

> Contacts pour être accompagné dans la mise en oeuvre d'un projet "Dessine moi le travail" :

 

 

Pour aller plus loin

Vidéo présentant la démarche de l'expérimentation

 

  • télécharger le livret animateur : pour expliciter et animer le projet dans sa globalité
  • télécharger le diaporama pour animer les ateliers

Les + d'Etoile

Retour sur une action menée en 2018 pour déconstruire les stéréotypes sur les générations et leurs rapports au travail. Les outils et la méthode proposés permettent de dupliquer l'expérimentation.

En 2017, 5 631 personnes, soit + 10 % par rapport à 2016, ont obtenu un titre professionnel du ministère chargé de l’emploi délivré au nom de l’État par la Direccte Centre-Val de Loire.

Concept totalement innovant, la boutique-école forme des futurs commerçants par une alternance entre temps de formation et mise en situation réelle : tenue de magasin, mise en avant des produits, présentation vitrine, accueil du client...