Diagnostics de territoire : focus sur l'Indre-et-Loire
 

Diagnostics de territoire : focus sur l'Indre-et-Loire

par Gip Alfa Centre-Val de Loire (CF). Le 13/10/22 17:25. Localisation : 37.
|
Les Focus de territoire apportent des éléments de diagnostic sur l’évolution démographique, le tissu économique, les dynamiques d’emplois et celles du marché du travail, ainsi que des éléments sur la formation professionnelle.

 

Quelles sont les caractéristiques des territoires d’Indre-et-Loire ?

Dans le département, certains indicateurs sont au vert : l’emploi connaît une évolution positive dans de nombreux secteurs, de même que le nombre d’établissements employeurs, qui progresse également ces cinq dernières années, principalement dans les services marchands. Les cadres et les professions intermédiaires sont bien représentés en Indre-et-Loire, par rapport à la moyenne de la région Centre-Val de Loire.

Notons que parmi les projets de recrutement signalés en 2022, certains métiers sont confrontés à un niveau de difficulté élevé, comme par exemple les aides à domicile, les infirmiers et les aides-soignants.

 

L’analyse par zones d’emploi fait ressortir les disparités territoriales

La zone d’emploi de Tours affiche un beau dynamisme démographique conjugué à un taux de création d’entreprise et une hausse d’emploi élevés. Des activités de services la caractérisent comme la recherche et le développement scientifique, l’édition, les activités informatiques et services d’information, les télécommunications, les activités juridiques, comptables, la santé, …
Les zones d’emploi de Loches et de Chinon partagent certains points communs, comme une baisse démographique et un secteur agricole bien présent dans l’économie locale. Cependant, leurs caractéristiques économiques diffèrent. La présence de la centrale nucléaire d’Avoine dans la zone d’emploi de Chinon, et le réseau de sous-traitants organisé autour de cette activité phare font de ce territoire un pôle d’emploi important de la région.


Une approche territoriale qui repose sur plusieurs découpages géographiques :

 

  • Le niveau départemental apporte une vision globale du territoire tout en précisant ses spécificités par rapport au niveau régional.
  • L’approche par zones d'emploi constitue une partition du territoire adaptée aux études locales sur le marché du travail notamment (taux de chômage localisé, approche par métiers). Ce zonage est pertinent pour la réalisation des diagnostics locaux servant la mise en œuvre des politiques territoriales initiées par les pouvoirs publics ou les acteurs locaux.
  • Les focus par CODEVE reprennent le découpage des bassins d’emploi. Cette partition géographique est plus précise que celle des zones d’emploi, mais les données sont moins nombreuses. Le CODEVE regroupe des communes proches, fortement liées sur le plan économique ou en raison des nombreuses migrations alternantes domicile-travail. Dans l’Indre-et-Loire par exemple, la nouvelle zone d’emploi de Tours englobe l’ancienne zone d’emploi d’Amboise. Le CODEVE d’Amboise complète ainsi l’approche territoriale en matière d’établissements, d’emploi salarié et de formation.

 

Aller plus loin :

 

 Crédit photo : stock.adobe.com

Aller plus loin

> Télécharger les Focus d'Indre-et-Loire :

Actualités

L'Eure-et-Loir a pour caractéristiques deux zones d’emploi interrégionales et deux zones d’emploi franciliennes.

Mis à jour en janvier 2023 : un an après la sortie de l'état d’urgence sanitaire, cet article fait le point sur la situation économique et les principales tendances sur le marché du travail.

Les focus de territoire sont déclinés autour d’une trentaine d’indicateurs sur les thèmes de l’économie, l’emploi, les métiers, le marché du travail, les difficultés de recrutement et la formation professionnelle initiale et continue.