S'orienter sans préjugé
 

S'orienter sans préjugé

par Webmaster.
|
Et si on choisissait la mixité ?

C’est un fait : tous les métiers aujourd’hui sont théoriquement accessibles aux deux sexes. Alors, pourquoi ne trouve-t-on pas de garçons puériculteurs, assistants sociaux, secrétaires ou conseillers en économie familiale ? Dans ces secteurs où le public est mixte, aucune raison que le personnel ne le soit pas aussi. En outre, la parité apporte un plus pour l’ambiance de travail et différents regards sur les situations rencontrées. A l’inverse, pourquoi ne rencontre-t-on que très peu de filles soudeuses, peintres en bâtiment, conductrices d’engins ou ingénieures informatique ? Les compétences requises sont autant féminines que masculines et l’automatisation des machines a diminué la pénibilité de nombreuses tâches.

Elargir ses choix d’orientation

Autre réalité, les femmes ont plus de mal que les hommes à trouver leur place dans le monde du travail. Parmi les raisons de leurs difficultés, des choix de formation qui les désavantagent sur le marché de l’emploi. Beaucoup s’orientent vers des spécialités moins favorables à l’insertion professionnelle, notamment dans le tertiaire. Trop peu poursuivent leurs études dans les filières scientifiques ou technologiques, plus porteuses et plus valorisées. Enfin, il faut savoir que les secteurs très féminisés offrent généralement des emplois faiblement qualifiés, souvent à temps partiel, avec des salaires inférieurs.

Des indicateurs éloquents

Sur l’orientation :
-L’an passé en région Centre, après la troisième, 1400 filles (contre 67 garçons) ont demandé à faire une seconde professionnelle "carrières sanitaires et sociales".
-L’an passé en région Centre, après la seconde, 895 garçons ont demandé à faire une première "sciences et technologies industrielles". Seuls 139 filles ont fait la même demande.
-Le taux de réussite des filles au baccalauréat est supérieur à celui des garçons, elles sont majoritaires dans les lycées et l’enseignement supérieur.
Sur l’emploi :
-Sur l’ensemble des femmes qui travaillent, la moitié est concentrée dans 10 secteurs professionnels alors qu’il en existe 91.
-Actuellement, les femmes gagnent en moyenne 19% de moins que les hommes. Cet écart de salaires ne se réduit plus depuis les années 90.
-En septembre 2007, on comptait une majorité de femmes (52%) parmi les demandeurs d’emploi enregistrés en région Centre.

Des contacts en région Centre

La région Centre favorise l’égalité hommes-femmes et la diversité. Voici les coordonnées de différentes structures pour demander conseil ou rechercher des informations supplémentaires :
Délégation régionale aux droits des femmes et à l’égalité
Tél. : 02 38 81 40 48
Déléguée régionale Région Centre : Gyslaine Jarmakowski
Conseil régional du Centre
Tél. : 02 38 70 30 30
Groupe Mixité et égalité professionnelle : Martine Brodard
Rectorat de l’Académie d’Orléans-Tours
Tél. : 02 38 83 49 09
Direction Régionale de l’Agriculture et de la forêt
Tél. : 02 38 77 40 57
Chargée de mission insertion-orientation : Sabrina Detry
Autres ressources pour l’orientation
Tous les lieux d’information pour s’orienter dans ses études 
Le site de l’ONISEP 

Quelques liens pour aller plus loin

Plaquette "Mixité, parité, égalité" à télécharger sur Etoile 
Site de l’Education Nationale - Dossier "Egalité des filles et des garçons" 
Site de l’Académie d’Orléans-Tours - Rubrique "Mixité, parité, égalité" 
Site du Ministère du travail - Rubrique "Femmes/Egalité"  
Rubrique Mixite et égalité professionnelle hommes-femmes sur l'espace pro du site Etoile