Appel à projets du Conseil régional : déploiement des Tiers-Lieux de Compétences
 

Appel à projets du Conseil régional : déploiement des Tiers-Lieux de Compétences

par Région Centre-Val de Loire. Le 01/06/21 09:12. Localisation : Région Centre-Val de Loire.
|
La Région Centre-Val de Loire accompagne le développement de "Tiers-Lieux de Compétences" sur les bassins de vie de la région, dans le cadre du Pacte régional d’investissements pour les compétences 2019/2022 qu’elle a signé avec l’Etat.

 

Présentation

La Région Centre-Val de Loire est fortement engagée en faveur de la formation tout au long de la vie pour répondre aux besoins de compétences des individus, des entreprises et des territoires, et accompagner l’insertion professionnelle des publics fragilisés.

 

Face à la crise multidimensionnelle engendrée par la Covid19, certains constats se sont renforcés :

 

  • La formation, qu’elle se déroule en présentiel ou en distanciel, doit toujours plus se rapprocher des territoires ;
  • Le développement des compétences est et sera un facteur essentiel pour la relance ;
  • Les apprenants et les entreprises doivent être placés au cœur de la définition des besoins et de l’adaptation agile des modalités de formation.

 

Pour toutes ces raisons, la Région Centre-Val de Loire accompagne le développement de "Tiers-Lieux de Compétences" sur les bassins de vie de la région, dans le cadre du Pacte régional d’investissements pour les compétences 2019/2022 qu’elle a signé avec l’Etat.

 

Objectifs

Soutenir des initiatives de Tiers-Lieux de Compétences :

 

  • qui permettent l’accès à la formation distancielle ou multimodale en proximité, avec un service de médiation, répondant aux besoins des usagers isolés ou mal équipés ;
  • qui disposent d’équipement et d’espaces de formation sectoriels (plateaux techniques), répondant à des besoins de compétences nouveaux, émergents ou non satisfaits des entreprises ;
  • qui se développent en interaction avec les besoins des compétences identifiés.

 

Type et montant d’aide :

 

  • Subvention de fonctionnement et/ou de subvention d’investissement
  • Financement : étudié au cas par cas en fonction des dossiers de candidature, avec un taux maximum d’intervention de 60 % des dépenses éligibles, susceptible d’être majoré jusqu’ à 80 %
  • Montant : entre 50 000 € et 500 000 € par projet, dans le respect de la réglementation relative aux aides d’état.

 

Bénéficiaires

Structures éligibles

 

Les projets doivent être déposés en consortium, dont le bénéficiaire de l’aide est le porteur de projet et tête de file du consortium.
L’appel à projets encourage le renforcement des coopérations existantes et la création de coopérations originales entre acteurs publics et privés d’un territoire, acteurs historiques et émergents dans une logique d’innovation, en remettant au cœur des actions les besoins et attentes des bénéficiaires en matière de compétences.

 

Répondant aux conditions suivantes :

 

  • Avoir réalisé un diagnostic territorial ou sectoriel des besoins en compétences ;
  • Être ancré dans l’écosystème : être en lien avec les acteurs de l’orientation, de l’emploi et de la formation, les acteurs économiques, le réseau associatif, le réseau Tiers-Lieux régional ;
  • Être ancré dans son territoire et avoir le souhait d’engager une dynamique territoriale ou sectorielle, en matière d’emploi, de formation, de développement et de reconnaissance des compétences ;
  • Etre conscient des enjeux relatifs aux transitions écologiques et avoir un positionnement responsable ;
  • Avoir un modèle économique rendant le Tiers-Lieu de Compétences viable ;
  • Avoir ou prévoir l’embauche d’une personne dédiée à l’animation du Tiers-Lieu de Compétences.


Critères d’éligibilité des projets :

 

  • Être en région Centre-Val de Loire ;
  • S’adresser en priorité aux publics du Pacte : personnes en recherche d’emploi.
  • Offrir des espaces et des conditions de travail adaptées à la formation à distance ou multimodale (qualité du réseau internet, équipement informatique, etc.) et/ou à la formation en présentiel (plateau technique pour les formations sectorielles).
  • Proposer l’accueil et l’accompagnement des usagers (médiation numérique et accompagnement pédagogique).
  • Proposer une animation : entre les usagers, avec les acteurs “orientation- formation-emploi ” et les acteurs économiques du territoire.

 

Sont inéligibles :

 

  • Les travaux de gros œuvre,
  • Les projets s’inscrivant dans des bâtiments du Patrimoine de la Région.

 

Contacts

Pour en savoir plus sur l’appel à projets, vous pouvez contacter la chargée de mission développement des Tiers-Lieux de Compétences et les Référents Territoriaux de Formation de votre département :
 

Région Centre-Val de Loire
Direction de la Formation Professionnelle
Service Animation Territoriale

 

  • Emeline Lesage

Chargée de mission développement des Tiers-Lieux de Compétences et déploiement des transitions écologiques dans l’offre de formation
Mail : emeline.lesage@centrevaldeloire.fr
Tél. : 07 62 03 07 32

 

  • Référents Territoriaux de Formation

Coordonnées des référents par territoire

 

Déposer votre demande

L’appel à projets est ouvert à partir du 01/06/2021 au 30/08/2022, dans la limite des crédits disponibles. Le dossier doit être déposé en version numérique sur le site https://nosaidesenligne.regioncentre-valdeloire.fr.

 

> En savoir plus : télécharger le cadre d'intervention

 

Le dossier de demande de subvention fait l’objet d’une instruction technique par les services de la Région (Direction de la Formation Professionnelle).

 

  • S’il est recevable, la demande de subvention est présentée en Commission Permanente de la Région Centre-Val de Loire pour analyse et vote des élu.e.s régionaux.
    • Si le vote est favorable, la subvention est attribuée et une convention financière est adressée au bénéficiaire de la subvention.
    • Si le vote n’est pas favorable, l’information est notifiée au porteur de projet, il peut soumettre son projet une seconde fois s’il démontre la plus-value du projet retravaillé.

 

  • Si le dossier n’est pas recevable en l’état, il peut être retravaillé, l’analyse technique conduite permettant au porteur de projet d’identifier les points à revoir. Le projet peut être soumis une seconde fois si une plus-value est démontrée.

 

A titre informatif, les délais entre la réception du dossier complet et abouti de demande de subvention et l’attribution de la subvention par la Commission Permanente Régionale sont de l’ordre de 3 à 5 mois.
 

En savoir plus