Coûts d'une démarche VAE
 

Coûts d'une démarche VAE

par GIP Alfa Centre-Val de Loire.
|
Les coûts d'une VAE sont variables d’un certificateur à l’autre, et les modalités de financement changent en fonction du statut du candidat vis-à-vis de l’emploi.

On peut distinguer différents types de frais liés à la  VAE.

Frais liés à la procédure de validation chez les certificateurs

Avant la recevabilité : frais d'aide par le certificateur au choix de la certification, frais de dossier ou d'étude de recevabilité.

Après la recevabilité : frais d'inscription à l'école, université ou CNAM et aussi frais d'organisation de jury ou de mise en situation professionnelle.

Frais liés à l’accompagnement à la rédaction du livret 2

L'accompagnement est facultatif mais fortement recommandé. Il s'agit d'une aide méthodologique à l'écriture du livret 2. L'accompagnement peut aller de quelques heures à plus de 24 heures selon le niveau du candidat. Il peut être collectif ou individuel et il est assuré par un organisme prestataire ou par l’organisme valideur.

Frais  annexes

Le candidat peut engager des dépenses diverses : de transport, d’hébergement pour rencontrer l'accompagnateur ou se présenter au jury, des frais de constitution de dossier, de reprographie ou de garde d'enfants.

Coûts de formation

En cas de validation partielle, si le candidat souhaite poursuivre sa démarche, il peut demander une formation complémentaire, en fonction des préconisations du jury. Les modules acquis par la VAE restent acquis pour une durée moyenne de cinq ans.


Ces coûts sont donc très variables du fait des nombreux paramètres qui sont à prendre en compte. 
L'ensemble de ces frais n'est pas nécessairement à la charge de l'entreprise ou du candidat. En fonction de son statut, le candidat peut aussi bénéficier d’un financement (complet, partiel ou forfaitaire) émanant de l'organisme financeur (OPCA) dont il dépend s'il est salarié ou d'autres dispositifs s'il est demandeur d'emploi.