Coûts d'une démarche VAE
 

Coûts d'une démarche VAE

par GIP Alfa Centre-Val de Loire.
|
Les coûts d'une VAE sont variables d’un certificateur à l’autre, et les modalités de financement changent en fonction du statut du candidat vis-à-vis de l’emploi.

On peut distinguer différents types de frais liés à la  VAE.

Frais liés à la procédure de validation chez les certificateurs

Avant la recevabilité : frais d'aide par le certificateur au choix de la certification, frais de dossier ou d'étude de recevabilité.

Après la recevabilité : frais d'inscription à l'école, université ou CNAM et aussi frais d'organisation de jury ou de mise en situation professionnelle.

Frais liés à l’accompagnement à la rédaction du livret 2

L'accompagnement est facultatif mais fortement recommandé. Il s'agit d'une aide méthodologique à l'écriture du livret 2. L'accompagnement peut aller de quelques heures à plus de 24 heures selon le niveau du candidat. Il peut être collectif ou individuel et il est assuré par un organisme prestataire ou par l’organisme valideur.

Coûts dits "salariaux"

Prise en charge de la rémunération du salarié (salaire et charge) si la démarche de VAE est effectuée sur son temps de travail ou paiement de l'allocation de formation, 50 % de la rémunération nette, si la démarche VAE est effectuée en dehors du temps de travail, dans le cadre d'un DIF ou d'une action de développement des compétences du plan de formation.

Frais  annexes

Le candidat peut engager des dépenses diverses : de transport, d’hébergement pour rencontrer l'accompagnateur ou se présenter au jury, des frais de constitution de dossier, de reprographie ou de garde d'enfants.

Coûts de formation

En cas de validation partielle, si le candidat souhaite poursuivre sa démarche, il peut demander une formation complémentaire, en fonction des préconisations du jury. Les modules acquis par la VAE restent acquis pour une durée moyenne de cinq ans.


Ces coûts sont donc très variables du fait des nombreux paramètres qui sont à prendre en compte. 
L'ensemble de ces frais n'est pas nécessairement à la charge de l'entreprise ou du candidat. En fonction de son statut, le candidat peut aussi bénéficier d’un financement (complet, partiel ou forfaitaire) émanant de l'organisme financeur (OPCA) dont il dépend s'il est salarié ou d'autres dispositifs s'il est demandeur d'emploi.

 

Coûts liés à la VAE chez les principaux certificateurs :

 

Certificateur Coût approximatif donné à titre indicatif
Ministère en charge de l'emploi 173 €  de frais d'appui au montage de la recevabilité. 1 000 à 1 100 € pour un titre professionnel  (accompagnement et session de validation)
Ministère de l'Education nationale Environ 700 € de frais d'accompagnement
Enseignement Supérieur 85 € pour le livret 1, 285 € pour le livret 2, 700 € pour l'accompagnement. Ajouter les frais d'inscription à l'université, en fonction de la certification demandée
CNAM Frais d'inscription et d'accompagnement entre 900 et 1 500 €, selon le statut du demandeur et la certification demandée
Ministère en charge de l'agriculture Frais d'accompagnement de 700 à 1 100 € selon le niveau des certifications demandées
Ministère en charge de la jeunesse et des sports 20 € de frais d'inscription et 500 € de frais d'accompagnement
Ministère en charge de la culture 80 € de frais de recevabilité, 450 € de frais d'accompagnement, 750 € de frais de dossier et de jury