Un pacte national pour agir ensemble contre l'illettrisme
 

Un pacte national pour agir ensemble contre l'illettrisme

par GIP Alfa Centre-Val de Loire (ER). Le 19/09/18 16:15.
|
A l’occasion de la 5ème édition des Journées nationales d’action contre l’illettrisme, plus de 45 grandes organisations fédérées par l’ANLCI réaffirment 10 engagements communs pour que les solutions soient à la hauteur des besoins.

A l’initiative de l’Agence nationale de lutte contre l’illettrisme (ANLCI), les membres de son Comité consultatif qui rassemble les partenaires de la société civile engagés contre l’illettrisme ont été invités à travailler ensemble tout le premier semestre 2018 sur les grands principes qui fondent leur action et sur lesquels ils se retrouvent par-delà leurs différences. Ce travail collectif a donné lieu à l’établissement du pacte national pour agir ensemble contre l’illettrisme qui est diffusé dans le cadre de la 5ème édition des Journées nationales d’action contre l’illettrisme pilotées par l’ANLCI.

 

En France, l’illettrisme recule

Des solutions existent, ont fait leurs preuves. Elles sont le produit de l’engagement d’acteurs variés, aux compétences et contributions diverses, qui décident de se réunir autour de l’ANLCI pour faire cause commune et travailler ensemble. Mais l’illettrisme reste un problème majeur : 7 % de la population entre 18 et 65 ans sont concernés, soit 2,5 millions de personnes, dont la moitié exerce une activité professionnelle. Il est donc indispensable de poursuivre la mobilisation.

Faire reculer l’illettrisme, c’est agir pour une véritable émancipation, c’est agir pour que la société toute entière progresse.

 

"Se réunir pour mieux agir"

En signant ce pacte, les partenaires de la société civile réaffirment leur attachement à la méthode de travail proposée par l’ANLCI "Se réunir pour mieux agir". Cette méthode repose sur deux piliers :

 

  • se rassembler autour d’une définition claire et partagée de l’illettrisme pour dissiper les confusions, nommer ce problème invisible pour mesurer son ampleur et proposer des solutions adaptées à la réalité des personnes concernées. Ce rassemblement autour de l’ANLCI leur permet de partager des définitions, des outils, des guides de bonnes pratiques élaborés avec eux et mis à la disposition de tous. Ils n’ont pas à réinventer ce qui existe déjà et peuvent se concentrer sur le développement et l’amélioration de leur action.

 

  • agir dans un environnement porteur et facilitateur. En se rassemblant autour de l’ANLCI, les partenaires de la société civile créent une dynamique qui accroît la prise en compte de l’illettrisme dans les politiques de droit commun en matière de formation professionnelle (le financement d’actions de lutte contre l’illettrisme dans le cadre du Plan d’investissement dans les compétences en est l’illustration), en matière culturelle, sociale, éducative... Ils bénéficient des services d’une organisation collective qui donne une plus grande force à leur message et une meilleure visibilité à leur action.

 

 

En savoir plus :

> Télécharger les dix engagements de tous les partenaires mobilisés contre l'illettrisme par l'ANLCI

> Lire le communiqué de presse de l'ANLCI

Les + d'Etoile

Forte mobilisation pour les Journées nationales d’action contre l’illettrisme (JNAI) en Centre-Val de Loire.

A l’occasion de la 5ème édition des Journées nationales d’action contre l’illettrisme, plus de 45 grandes organisations fédérées par l’ANLCI réaffirment 10 engagements communs pour que les solutions soient à la hauteur des besoins.

Lutte contre l'illettrisme 2018

Le programme en Centre-Val de Loire du 8 au 15 septembre 2018.