Constats
|

Des constats nationaux et des témoignages régionaux

par GIP Alfa Centre (AM).
Discriminations systémiques dans la formation initiale et l'orientation

5 constats majeurs posés par les études nationales

 

Constat n° 1 : Les professionnels coproduisent le plus souvent à leur insu des discriminations systémiques
Constat n° 2 : Nos stéréotypes participent à la division sexuée de l’orientation
Constat n° 3 : Nos stéréotypes participent à la division ethnique de l’orientation
Constat n° 4 : Les discriminations systémiques sont particulièrement visibles dans l’accès aux stages
Constat n° 5 : L’apprentissage constitue également une "zone à risques"

Télécharger le document

 

Des témoignages de jeunes et de professionnels en région Centre dénonçant les discriminations

Les difficultés existent mais comment réagir ?

La majorité des professionnel-le-s de l’éducation et de l’orientation s’accorde à dire que les jeunes issus de l’immigration ou des quartiers éprouvent plus de difficultés que les autres à trouver un stage ou à signer un contrat en alternance. La question des discriminations au motif du genre ou de l’origine est régulièrement évoquée et les études sur le sujet démontrent toutes que ces deux types de discriminations constituent un frein majeur pour les élèves.

L’enjeu de la parole des jeunes et des professionnel-le-s sur leur expérience est mis en évidence

Dans le cadre de l’étude-action sur les discriminations liées à l’origine, commanditée par la Région Centre et l’Etat (coordination Gip Alfa Centre), plusieurs groupes de travail ont été lancés. L’un d’entre eux s’intéresse spécifiquement à la parole des jeunes et des professionnels concernant les discriminations dans l’accès aux stages ou à l’apprentissage.

Trois principes directeurs pour travailler sur la relation jeunes/professionnels concernant la question des discriminations ont été retenus :

1) La nécessité d’encadrer la dynamique pour éviter les dérives inhérentes au travail sur ce thème : victimisation et démotivation des jeunes ; renforcement du sentiment d’exclusion; souffrance et culpabilisation professionnelle…
2) La recherche de solutions co-construites : le travail sur la parole a associé toutes les parties-prenantes (jeunes, professionnels, entreprises) afin d’identifier des solutions pertinentes et de les mutualiser.
3) La multiplication des supports : plusieurs solutions existent pour stimuler la créativité concernant la prévention des discriminations (ateliers d’expression ; groupe de parole sur les représentations ; slam ; hip-hop…). Toutes sont légitimes et ont été par conséquent soutenues.

9 mois pour construire des solutions partagées en région Centre

La méthode a mobilisé 8 encadrants, chacun étant responsable d’accompagner un groupe de jeunes dans la réflexion sur les difficultés d’accès aux stages et à l’alternance.


Un temps de restitution des travaux de ces groupes s'est tenu dans l’hémicycle du Conseil Régional le 10 avril 2013 en présence d’élu-e-s et de représentant-e-s des entreprises.

 

 



Mon espace

Oubli de mot passe S'inscrire

Retour à l'accueil

Interviews de professionnels

350 professionnels interviewés sur les discriminations dans l'apprentissage en région Centre.

3 films qui témoignent des discriminations

Documentaire sur les discriminations

Un groupe de jeunes encadré par des animateurs de l'Aselqo Orléans Dauphine a produit un documentaire en allant chercher de nombreux témoignages de personnes ayant vécu la discrimination liée à l'emploi, l'accès aux stages. Le groupe a également interrogé des professionnels oeuvrant au quotidien pour lutter contre ces pratiques.

 

 

Visages et loi

Un reportage réalisé par l'Ecole de la 2ème chance de Tours et la Mission locale Touraine sur un atelier de travail sur les discriminations. Ces jeunes accompagnés d'un comédien et de professionnels ont produit des saynètes et des mises en situation pour dénoncer et réagir.

 

Lipstick polychrome

Un film fiction réalisé par l'association Afida et les lycéens en option cinéma du lycée Rotrou de Dreux sur les discriminations face à l'emploi et au logement.