Territoires du Loiret : les indicateurs économie, emploi et formation
 

Territoires du Loiret : les indicateurs économie, emploi et formation

par Gip Alfa Centre-Val de Loire (CF). Le 08/12/22 09:46. Localisation : 45.
|
Les focus de territoire sont déclinés autour d’une trentaine d’indicateurs sur les thèmes de l’économie, l’emploi, les métiers, le marché du travail, les difficultés de recrutement et la formation professionnelle initiale et continue.

Un diagnostic pour chaque territoire : département, zones d’emploi et CODEVE (bassins d’emploi)

Les focus de territoire font ressortir les principales caractéristiques locales en comparaison de la moyenne régionale et des autres territoires du département.

Dans le Loiret, les 4 zones d’emploi, Orléans, Montargis, Pithiviers et Gien, et les 4 CODEVE (COmité de DEVeloppement de l’Emploi) sont relativement proches en termes de découpage géographique, à l’exception de Gien. La zone d’emploi de Gien s’étend sur 67 communes dont 21 communes du département du Cher, parmi lesquelles Aubigny-sur-Nère, alors que le CODEVE de Gien est composé uniquement de communes du Loiret.

 

Quelles sont les principales caractéristiques des territoires du Loiret ?

Le département du Loiret se caractérise par un dynamisme démographique, avec un solde naturel positif, ainsi que par un nombre d’établissements employeurs en hausse ces 5 dernières années, en particulier dans les services marchands et la construction. Entre 2009 et 2020, le nombre d’emplois salariés progresse, en particulier dans les activités de services aux entreprises, l’industrie chimique et les transports-entreposage. Les cadres et les professions intermédiaires sont bien représentés par rapport à la moyenne de la région Centre-Val de Loire. Notons que parmi les projets de recrutement signalés en 2022, certains métiers sont confrontés à un niveau de difficulté élevé, comme par exemple les aides à domicile, les infirmiers et les aides-soignants.

 

L’approche plus fine par zone d’emploi et par CODEVE met en évidence les disparités territoriales : chaque territoire du Loiret présente des particularités qui lui sont propres.

 

  • Les zones de Pithiviers et de Montargis, territoires franciliens, ont en commun de nombreux déplacements domicile-travail, principalement des personnes qui partent travailler quotidiennement en direction de l’Ile-de-France. En revanche, ces deux territoires sont très différents au regard de l’évolution démographique de la population, la composition du tissu économique, les métiers spécifiques et le niveau de chômage par exemple.
  • La zone d’emploi de Gien, comme celle de Montargis, ont en commun une part élevée de seniors, un quart des habitants étant âgés de 65 ans et plus. Cependant, seule la zone d’emploi de Gien enregistre un vieillissement marqué de sa population, avec des soldes naturel et migratoire très négatifs. Comme dans la zone d’emploi de Pithiviers, l’emploi salarié recule dans de nombreux secteurs, en particulier industriels, entre 2009 et 2020.
  • Enfin, la zone d’emploi d’Orléans, abritant la capitale régionale, se distingue par un dynamisme démographique et économique. Les ingénieurs de l’informatique, les ouvriers non qualifiés de la manutention, les cadres de la fonction publique et ceux de la banque et des assurances sont les métiers les plus spécifiques. La zone d’emploi est l’un des 5 pôles d’emploi de la région, exerçant une forte attractivité auprès des actifs en emploi des zones voisines.

 

 

Aller plus loin :

 

 

 Crédit photo : stock.adobe.com

Aller plus loin

> Télécharger les focus du Loiret :

Actualités

L'Eure-et-Loir a pour caractéristiques deux zones d’emploi interrégionales et deux zones d’emploi franciliennes.

Mis à jour en janvier 2023 : un an après la sortie de l'état d’urgence sanitaire, cet article fait le point sur la situation économique et les principales tendances sur le marché du travail.

Les focus de territoire sont déclinés autour d’une trentaine d’indicateurs sur les thèmes de l’économie, l’emploi, les métiers, le marché du travail, les difficultés de recrutement et la formation professionnelle initiale et continue.