Devenez nageur-sauveteur pour l’été !
 

Devenez nageur-sauveteur pour l’été !

par Kogito.fr pour le GIP Alfa Centre. Le 16/05/11 11:00.
|
Une formation complète de huit mois
Vous recherchez un job d’été au grand air ? Chaque année, les 31 Centres de Formation et d’Intervention (CFI) de la SNSM préparent des volontaires à devenir nageurs-sauveteurs au cours d’une formation de huit mois.

Un job d’été qui se mérite

Sur les plages, on les reconnaît à leurs tenues oranges. Les nageurs-sauveteurs de la SNSM* surveillent chaque été les vacanciers sur les plages. Saviez-vous que parmi eux se trouvent de nombreux étudiants ? Vous avez 18 ans minimum et envie de tenter l’aventure ? Il vous faudra alors une bonne dose de motivation, premier critère de sélection pour espérer devenir nageur-sauveteur. "Nous prenons des personnes matures, avec une volonté de fer. La condition physique est évidemment importante mais elle ne fait pas tout !" explique Richard Lamy, responsable de la communication au CFI* d’Orléans. La formation de nageur-sauveteur, d’une durée de 400 heures, est répartie sur huit mois et coûte 1400 euros. Les candidats passent plusieurs diplômes : PSC1*, PSE1*, PSE2* et le fameux BNSSA*, véritable sésame pour exercer à la SNSM. Cette formation est complétée par le permis mer option côtier et le CRR (Certificat Restreint de Radiotéléphoniste). Un stage mer SNSM de 4 jours vient clôturer la formation. "Beaucoup de personnes arrivent sans aucune base, mais un bon niveau de natation est souhaitable pour commencer la formation."

Prévenir les risques

Brevets en poche, les nageurs-sauveteurs choisissent le littoral sur lequel ils souhaitent travailler. "Ils sont ensuite un minimum de 3 sauveteurs dans leur poste de secours." Leur mission principale : la surveillance et la prévention. "Tous sont bien-sûr formés pour intervenir sur une personne en difficulté dans l’eau, mais cela ne se présente heureusement pas tous les jours" précise Richard Lamy. La zone d’intervention des sauveteurs se situent dans une bande littorale de 300 mètres (zone balisée). Ils informent les baigneurs des risques encourus en cas de vent et de marée. Sans oublier un ennemi dont on ne se méfie pas toujours : le soleil ! "Il faut souvent rappeler les bons gestes aux personnes sur les plages, le port de lunettes de soleil et de casquettes pour les jeunes enfants, l’usage de crème solaire, etc" commente Richard Lamy. "Nous ne sommes pas là pour mettre des amendes mais pour assurer la diffusion d’information et de conseil, l’évaluation des risques du site et la sauvegarde des vies humaines en détresse. Ce job a de multiples facettes : il faut discuter, expliquer sans imposer, trouver un argument ou une solution. En bref, le tact et la pédagogie sont indispensables !"

Une mission de service public

Les nageurs-sauveteurs de la SNSM ont la particularité d’être employés par les mairies. Par conséquent, ils sont logés dans les campings, les colonies de vacances ou les gîtes dont disposent les communes. Pour une première expérience, un sauveteur touche environ 1200 euros nets par mois. Au bout de quelques années, avec l’expérience et un complément de formation, on peut espérer passer chef de poste pour un salaire de 2000 euros. "La bonne nouvelle lorsqu’on devient nageur-sauveteur, c’est que l’on est assuré de pouvoir exercer ce job cinq étés consécutifs" en continuant l’entraînement régulièrement tout au long de l’année avec le Centre de Formation, explique Richard Lamy. Au terme de cette période, les nageurs-sauveteurs ont en effet l’obligation de revalider une partie des diplômes. A noter que si vous souhaitez renforcer les rangs de la SNSM et que vous êtes âgé de seulement 16 ans, vous avez la possibilité de vous former en deux ans.

* Sigles utilisés
SNSM : Société Nationale de Sauvetage en Mer
CFI : Centre de Formation et d’Intervention
PSC1 : Prévention et Secours Civiques de niveau 1
PSE1 : Premiers Secours en Equipe de niveau 1
PSE2 : Premiers Secours en Equipe de niveau 2
BNSSA : Brevet National de Sécurité et Sauvetage Aquatique

En région Centre, le CFI de Châteauroux forme également les nageurs-sauveteurs.

Quelques liens pour aller plus loin

Le site de la SNSM
Le blog du CFI d’Orléans
Le blog du CFI de Châteauroux
Le BNSSA
 


 

Les plus d'Etoile