Lutte contre le décrochage : "Je ne faisais plus rien depuis 5 mois"
 

Lutte contre le décrochage : "Je ne faisais plus rien depuis 5 mois"

par Kogito.fr pour le GIP Alfa Centre. Le 10/05/10 16:45. Localisation : 37.
|
Alexia, 16 ans, accompagnée par Assure ton année
A Tours, 26 jeunes bénéficient déjà d’"Assure ton année". Ce nouveau dispositif régional de lutte contre le décrochage scolaire est conçu pour les 16 - 20 ans. Témoignage.

Un dispositif expérimental

"C’est vraiment la vente en parfumerie qui m’intéresse" : pour Alexia, cette certitude est déjà une belle avancée. A 16 ans, la jeune femme est l’une des premières bénéficiaires du dispositif expérimental "Assure ton année". Nouvel instrument régional de lutte contre le décrochage pendant l’année scolaire (lire ci-dessous), il est destiné à aider les jeunes à trouver une formation qualifiante. A la rentrée, Alexia avait entamé un "CAP Employé de librairie papeterie presse", mais elle s’est vite rendue compte qu’elle n’avait "aucune motivation" pour cette formation et a fini par abandonner. Après "5 mois passés à ne rien faire", elle décide de s’inscrire à la Mission locale qui lui conseille le nouveau dispositif. Fin mars, elle se présente au Lycée Albert Bayet à Tours, l’un des deux établissements de la région à expérimenter "Assure ton année" avec le lycée Pierre-Emile Martin à Bourges.

Ecouter, motiver, convaincre

A Tours, 26 jeunes sont déjà concernés, 17 garçons et 9 filles âgés de 16 à 18 ans. "Le premier motif de décrochage, c’est l’orientation non choisie, le manque de motivation, témoigne Katia Prudor, MGI*, référente du dispositif au sein du lycée tourangeau. On rencontre aussi souvent des problèmes familiaux ou sociaux. Et pour beaucoup de ces jeunes, il y a le besoin de travailler rapidement pour gagner de l’argent." Pour Alexia et les autres, "Assure ton année" commence par un entretien individuel avec leur référente : l’occasion de faire un bilan sur leur parcours, de repérer leurs besoins et d’envisager l’avenir. "J’essaye de cerner leurs attentes et motivations, et celles-ci ne sont pas toujours faciles à exprimer, raconte Katia Prudor. C’est aussi le moment de rassurer et de donner envie." Car à l’issue de cette rencontre, les jeunes décrocheurs se voient proposer un contrat d’engagement. "Il indique en particulier le coût de la formation afin que le jeune prenne conscience des moyens déployés" précise Marie-Véronique Sylvestre du GIP FTLV-IP, opérateur retenu par la Région pour mettre en œuvre l’expérimentation "Assure ton Année !".*.

Des parcours personnalisés

Le contrat signé, "Assure ton année" peut véritablement démarrer. Divisé en 6 modules, le parcours peut durer jusqu’à 420 heures. L’ambition est d’amener progressivement les jeunes bénéficiaires à retrouver une formation ou, le cas échéant, à décrocher "un emploi durable" (CDI ou CDD de plus d’un an). Assuré par des formateurs du GRETA*, le parcours mêle travaux collectifs et individuels, ateliers consacrés aux compétences clefs, au savoir-être, à la découverte des métiers… "Il est important de varier les situations d’apprentissage, souligne la référente. Il faut se remettre dans le rythme quand on a été déscolarisé pendant un certain temps." La force de ce parcours est aussi de s’adapter aux besoins et au niveau de chacun comme l’explique Alexia : "On s’occupe de nous, on s’intéresse à ce qu’on fait, c’est plus individuel." Aujourd’hui, la jeune femme attend beaucoup du module "immersion en entreprise". Pour elle, il devrait prendre la forme d’un stage de 3 semaines dans une parfumerie : "J’aurai la possibilité de voir si ça m’intéresse vraiment."

Conçu et piloté par la Région Centre, "Assure ton année" est soutenu par le Fonds d’expérimentation pour la jeunesse lancé par le Haut commissaire à la jeunesse.

*Sigles utilisés
MGI : Mission Générale d’Insertion du Service Académique Information Orientation
GIP FTLV-IP : le Groupement d'intérêt public Formation tout au long de la vie - Insertion professionnelle est une structure d'appui des projets à vocation régionale ou européenne au service des Greta.
GRETA : Groupements d’établissements publics locaux d’enseignement (structures de l’Education Nationale chargées de la formation professionnelle continue)

Quelques liens pour aller plus loin

Etoile - Article "Assure ton année"
Etoile - Article "Trois nouveaux dispositifs en faveur des jeunes"
Etoile - Article "Visa Compétences jeunes Centre"
Etoile - Article "Etoile +"
Le site Experimentationsociale.fr (Ministère de la Jeunesse et des Solidarités actives)

© Photo : Yurok Aleksandrovich