Les métiers du bâtiment et des travaux publics
 

Les métiers du bâtiment et des travaux publics

par Scripto Sensu pour le GIP Alfa Centre. Le 14/01/14 08:58.
|
Construire ou rénover des logements, des écoles, des routes, des ponts, des hôpitaux... Travailler dans le BTP c'est oeuvrer, au quotidien, à l'amélioration de notre cadre de vie.

Avant le bac

  • Grutier

Le grutier est un technicien de chantier très qualifié dans la conduite et la manœuvre de tous les engins de levage en hauteur ou très grande hauteur. Il déplace et répartit des matériaux avec une grue à tour pourvue d’une cabine.
Formation : CAP conduite d’engins de travaux publics, BP (brevet professionnel) conducteur d’engins de chantier de travaux publics, CACES (Certificat d'aptitude à la conduite en sécurité), Bac pro maintenance des matériels option travaux publics et manutention.

  • Conducteur grues mobiles

Il approvisionne et alimente en matériaux les différentes équipes intervenant sur site (chantier, port, industrie). Il positionne et déploie l’engin sur site, vérifie son fonctionnement et gère également l’entretien de la machine.
Formation : l'ECF (École de conduite française) et les formations CACES.

  • Conducteur d’engins de chantier

Il manie bulldozer, pelle mécanique, niveleuse, décapeuse permettant de préparer le terrain avant le début de chantier. Il déblaye la terre, creuse ou encore dame le sol.
Formation : CAP conducteur d’engins : travaux publics et carrière suffit, mais il peut être complété par un BP conducteur d'engins de chantier de travaux publics ou par un bac professionnel travaux publics.

  • Coffreur bancheur

Il réalise l’ossature en béton armé sur des chantiers de construction de bâtiment à usage d’habitation ou commercial. Il met en place des coffrages et moules ainsi que leur étaiement.
Formation : Formation diplômante AFPA.

  • Ouvrier voirie réseaux divers

Il effectue tout ou partie des ouvrages liés à la construction ou à la réfection de routes, chaussées, voies ferrés et de leurs dépendances (bordures, trottoirs). Il utilise parfois des engins de travaux publics.
Formation : CAP, BEP ou équivalent.


© illustrez-vous - Fotolia.com

L'interview de...

Rémi Valvin, formateur spécialisé CACES Engin de Chantier.

20140114_dossier_log_tp_itv.jpg

Quel est votre parcours ?
Avant d’être formateur en CACES, j’ai travaillé près de 20 ans dans le secteur des travaux publics. Conducteur d’engin, chef d’équipe, géomètre... mon expérience, et des formations adaptées, m’ont permis de passer d’un poste à l’autre.

 

Quelles sont les qualités nécessaires selon vous pour intégrer ce secteur ?
D’être physiquement en forme ! Je dirais ensuite qu’il faut avoir le goût du travail en équipe. Le bâtiment et les travaux publics sont des milieux clos. Pour s’y intégrer, il faut rapidement intégrer les habitudes du métier.

 

En quoi est-ce que le secteur des BTP a évolué ?
La sécurité est aujourd’hui au cœur du travail devant un impératif de productivité lui aussi de plus en plus fort. L’évolution en interne est plus difficile qu’il y a 10 ans, comme dans de nombreux secteurs.

 

Quels sont les métiers recherchés dans le secteur ?
Le secteur des travaux publics est en manque de conducteurs d’engins, un métier technique qui s’apprend en général sur le tas (manque de formations initiales). Les canalisateurs, les maçons VRD (voiries, réseaux divers) sont également très recherchés par les Majors.