Le Service Civique : une expérience valorisante
 

Le Service Civique : "une expérience valorisante"

par Kogito.fr pour le GIP Alfa Centre. Le 15/11/10 10:21.
|
Témoignage de Benjamin, 21 ans, engagé comme volontaire en Service Civique auprès d’une association
Comme plus de 6 000 jeunes cette année, Benjamin a choisi de "servir l’intérêt général" en effectuant un Service Civique. Il entame une mission de 9 mois au sein d’une station de radio orléanaise.

L’envie de s’investir

Etudiant orléanais en 3e année de Licence d’histoire à l’Université d’Orléans, Benjamin a décidé de s’investir dans le milieu associatif de sa ville. A 21 ans, après une expérience de près d’un an comme bénévole aux côtés de Radio Campus Orléans, une station de radio universitaire, il a souhaité aller plus loin : "J’étais déjà bien impliqué mais je cherchais un moyen pour m’investir plus en profondeur." Benjamin a sollicité les responsables de l’association qui porte la radio et leur a exposé son projet : s’engager comme volontaire pour une mission dans le cadre du Service Civique. Enthousiastes, les responsables ont alors contacté l’Agence du Service Civique afin d’obtenir un agrément qui les autorise à accueillir le jeune volontaire. En octobre, Benjamin a entamé son Service Civique pour une durée fixée à 9 mois. Sa mission ? Participer au développement de la radio et réaliser des émissions consacrées à la vie étudiante orléanaise. Si Benjamin a sollicité une association qu’il connaissait déjà, la plupart du temps, les jeunes volontaires de 16 à 25 ans recherchent des missions sur le site Internet du Service Civique. Là, ils accèdent aux annonces des organismes d’accueil et peuvent postuler directement en ligne.

Au service de la vie étudiante

"Cela réclame beaucoup d’organisation mais j’y arrive !" Chaque semaine, le jeune volontaire passe 24 heures de son temps, le minimum légal dans le cadre du Service Civique, à préparer et animer ses émissions pour Radio Campus Orléans. Dans cette structure, qui compte près de 80 personnes et plus de 400 000 auditeurs par jour, Benjamin anime quotidiennement un journal d’information consacré à l’actualité de la vie étudiante. Cela l’amène à rédiger des brèves, à réaliser des interviews, des revues de presse… Lors des mouvements sociaux du mois d’octobre, il a par exemple "couvert" les manifestations afin de recueillir "sur le terrain" des témoignages de militants et de responsables syndicaux. Il gère par ailleurs une émission hebdomadaire intitulée "Face à Fac". Objectif : "décrypter et mettre en avant l'actualité du monde étudiant orléanais en compagnie d’enseignants, d’étudiants, de responsables universitaires…" Fin octobre, accompagné de quatre membres de Radio Campus Orléans, Benjamin a également suivi le festival musical des Rockomotives à Vendôme : "Pendant 4 jours, hébergé sur place, j’ai participé à l’animation d’une émission de plateau dans laquelle intervenait les artistes présents lors du festival" raconte-t-il. En tant que volontaire en service civique, il perçoit une indemnité mensuelle d’environ 540 euros*.

Une expérience pour l’avenir

Tout au long de son Service Civique, Benjamin va bénéficier d’un accompagnement individualisé par les responsables associatifs de Radio Campus Orléans. Sa mission, il pourra la valoriser dans son parcours de formation mais aussi faire reconnaître ses compétences acquises à travers la VAE (Validation des Acquis de l'Expérience). A l’origine, cet étudiant a pour objectif de devenir professeur d’histoire après l’obtention de sa Licence puis celle d’un Master spécialisé dans les métiers de l’enseignement. Aujourd’hui engagé dans une nouvelle expérience, il se considère "dans une période de réflexion". "Je ne quitte pas des yeux mon projet initial mais le métier de journalisme me plait beaucoup. Je poursuivrais éventuellement dans cette voie mais en restant dans le milieu associatif." Sa mission réalisée à Radio Campus Orléans s’inscrit en "Culture et loisirs", l’une des neuf thématiques concernées par le Service Civique. Il compte bien la faire figurer sur son CV : "Les activité bénévoles sont bien sûr valorisantes et elles intéressent les employeurs. Ces derniers connaissent encore peu le dispositif du Service Civique mais je mentionnerai les expériences et les compétences acquises au cours de ma mission. Il sera facile d’en discuter lors d’un entretien par exemple."

* Le volontaire en Service Civique a le droit à une indemnité de 442,11 euros par mois financée par l’Etat et directement versée par l’Agence de Services et de Paiement (ASP), sans transiter par la structure d’accueil. Par ailleurs, la structure d’accueil sert au volontaire une aide en nature ou en espèces d’un montant mensuel de 100,46 euros correspondant à la prise en charge de frais d’alimentation ou de transports.

Quelques liens pour aller plus loin

Site officiel du Service Civique
Le Service Civique sur Dailymotion
Site de Radio Campus Orléans
CRIJ de la région Centre : information et orientation des jeunes intéressés par le Service Civique