S'engager dans la vie citoyenne
 

S'engager dans la vie citoyenne

par Kogito.fr pour le GIP Alfa Centre. Le 01/06/11 09:53.
|
Conférence régionale de la jeunesse (CRJ)
Représentant les 15-25 ans auprès de la Région, la Conférence régionale de la Jeunesse s’est réunie pour la première fois samedi 28 mai. Ses 72 membres débattront des politiques publiques régionales et défendront des projets.

Construire l’avenir de la région

"C’est génial que l’on puisse être écouté : c’est une chance que nos parents n’avaient pas !" Gaëtan ne cache pas son enthousiasme. Elève de terminale au lycée Alain-Fournier à Bourges, il est l’un des membres de la toute nouvelle Conférence Régionale de la Jeunesse. Destinée à représenter les 15 – 25 ans auprès de la Région, celle-ci s’est réunie pour la première fois samedi 28 mai au Conseil régional à Orléans. "Dans un monde qui s’accélère, votre place est fondamentale" a déclaré François Bonneau. En ouvrant la séance, le Président de la Région est revenu sur les raisons qui ont présidées à la création de cette instance, insistant sur son attachement à "une certaine conception de la démocratie participative." Le chef de l’exécutif a alors affirmé son souhait de "mettre [les jeunes] au cœur du dialogue, au cœur de la construction des politiques régionales." Sur les bancs de l’hémicycle, Jérémy, demandeur d’emploi de 23 ans, acquiesce : "en tant que jeune, on vit différemment, on va apporter une autre vision des choses."


Relayer les besoins et les attentes des jeunes

Volontaires et bénévoles, les 72 membres de la Conférence régionale de la jeunesse se répartissent en 6 catégories différentes : lycéens ; apprentis ; étudiants ; jeunes représentant les structures d’éducation populaire ; jeunes demandeurs d’emploi et jeunes en formation professionnelle ; jeunes en situation d’emploi. Ils ont été désignés, après tirage au sort, pour un mandat de 2 ans renouvelable. "Plus de 150 jeunes ont fait état de leur volonté de s’engager, se félicite François Bonneau. Nous avons tenu à ce que vous représentiez la jeunesse dans ses grandes diversités." Nicolas, 23 ans, est actuellement en BTS au CFA* de Joué-lès-Tours : "C’est intéressant de représenter les apprentis. J’ai envie de tout faire pour que l’apprentissage soit mieux reconnu. Il souffre aujourd’hui d’une mauvaise image." Demandeur d’emploi, actuellement en formation, Adeline avoue être aussi ici "par curiosité. Je voulais découvrir les coulisses de la Région et son fonctionnement."


Dialoguer, se former, proposer

"Espace de dialogue, espace de formation à l’exercice d’une citoyenneté active", la Conférence Régionale de la Jeunesse a aussi pour mission d’être "une force de proposition" comme l’a rappelé Clémentine Dauphin qui, à 24 ans, est la plus jeune élue de la région. La CRJ pourra ainsi donner son avis sur les nombreuses politiques régionales qui concernent la jeunesse mais aussi concevoir puis soumettre des projets au Président de la Région. "La CRJ sera ce que vous en ferez, a alors précisé Yann Bourseguin, Vice-président. C’est un outil à votre disposition, plus il nous échappera plus ce sera une réussite."


Le fonctionnement de la CRJ

L’assemblée plénière, composée de tous les membres de la CRJ (36 titulaires et 36 suppléants) se réunira au minimum 3 fois par an. Son prochain rendez-vous a été fixé en septembre 2011. Les jeunes se répartiront également au sein de quatre commissions. Ces groupes de travail se réuniront eux au moins 6 fois par an, chacun aura en charge une grande thématique : éducation, formation et emploi ; culture, sport, citoyenneté et ouverture au monde ; environnement et développement durable ; vie quotidienne des jeunes, transport, logement et sante. Gaëtan, le lycéen, aimerait faire parti de celle consacrée à l’éducation. A-t-il déjà des projets à y défendre ? "Je ne suis pas là pour défendre des projets personnels. J’attendrai la première réunion de la commission pour que nous décidions ensemble de nos priorités."


Un lien pour aller plus loin

Le site JeunesOcentre


Site à consulter