L'État crée une aide de 335 euros en faveur des jeunes apprentis
 

L'État crée une aide de 335 euros en faveur des jeunes apprenti(e)s

par GIP Alfa Centre-Val de Loire. Le 12/05/17 15:44.
|
Un décret du 28 février 2017 instaure une aide financière ponctuelle pour les apprenti(e)s de moins de 21 ans.

Afin d'améliorer le pouvoir d'achat des apprentis de moins de 21 ans, l'État a décidé la mise en place d'une aide d'un montant de 335 euros, au titre de la campagne d'apprentissage 2016-2017. Un décret en fixe les conditions ainsi que les modalités d'attribution et de versement. Sont concernés les contrats d'apprentissage dont la date de début d'exécution est comprise entre le 1er juin 2016 et le 31 mai 2017.

 

Pour bénéficier de l'aide, les personnes concernées communiquent à l'Agence de services et de paiement (ASP) :


1° Par le biais d'un téléservice, les coordonnées de paiement et les informations nécessaires au versement de l'aide :

  • Avant le 1er juin 2017, lorsque le début d'exécution du contrat d'apprentissage est intervenu en 2016
  • Avant le 1er novembre 2017, lorsque le début d'exécution du contrat d'apprentissage est intervenu en 2017


2° Par courrier postal, le formulaire et toute pièce permettant à l'administration de les identifier :

  • Avant le 16 juillet 2017, lorsque le début d'exécution du contrat est intervenu en 2016
  • Avant le 15 décembre 2017, lorsque le début d'exécution du contrat est intervenu en 2017

 

Formulaire de demande d'aide financière pour les jeunes apprentis

Décret du 28 février 2017
Questions - réponses sur l’aide financière pour les jeunes apprentis

 

 

Brèves apprentissage

Le jeudi 29 juin 2017, Isabelle Limousin, Présidente du Club "Entreprises et handicap" en partenariat avec Cap emploi 18 a remis les trophées "Alternance et handicap" 2017.

Un décret du 28 février 2017 instaure une aide financière ponctuelle pour les apprenti(e)s de moins de 21 ans.

Un décret publié le 31 décembre 2016 autorise de façon expérimentale 7 régions, dont la région Centre-Val de Loire, les jeunes à entrer en apprentissage jusqu'à leurs 30 ans révolus.