La Région Centre-Val de Loire ouvre 1070 places d’aides-soignants
 

La Région Centre-Val de Loire ouvre 1070 places d’aides-soignants

par Région Centre-Val de Loire. Le 12/03/20 10:54. Localisation : 18,28,36,37,41,45.
|
La Région Centre-Val de Loire, en partenariat avec l'ARS (Agence Régionale de Santé), se mobilise pour promouvoir le métier d’aide-soignant.

Pour cela, 1070 places de formation d’aide-soignant, principalement financées par la Région, sont proposées chaque année pour répondre aux besoins de recrutement des employeurs.

Les actions de la Région

Le 26 novembre 2019, le CESER (Conseil Économique Social Environnemental) et la Région Centre-Val de Loire décidaient de s'engager résolument pour « une Région 100% santé ». Résultat, à partir de cette année, l'ARS et votre Région agissent de concert pour renforcer l'attractivité du métier d'aide-soignant. À cet effet, 1070 places d'aide-soignant seront ouvertes chaque année et accessibles sans concours d'entrée. Des places de formation supplémentaires seront même proposées en 2020 grâce au soutien financier du pacte régional d'investissement dans les compétences.

 

L'objectif de cette action volontariste est de valoriser le métier d'aide-soignant, et de répondre aux besoins de recrutement en augmentation constante dans la région.

Zoom sur le métier d’aide-soignant

La mission prioritaire de l'aide-soignant, parmi tout le personnel de santé, peut se résumer en peu de mots : optimiser le confort de vie du patient. Cette mission, humaine par excellence, exige de lui un niveau d'empathie important. Le champ d'action de l'aide-soignant va des soins techniques, relationnels, pédagogiques, jusqu'aux bonnes pratiques préventives. Cette prise en compte globale de l'autre doit toujours aller dans le sens d'une reconquête de l'autonomie et du bien-être du patient.

 

Le panel des patients va bien sûr des personnes âgées (le vieillissement de la population doit être pris en compte) jusqu'aux suites d'une hospitalisation en passant par les maladies chroniques grandissantes. L'aide-soignant est un facilitateur de vie quotidienne.

 

Aujourd'hui, ce sont 20 000 aides-soignants qui œuvrent dans notre région. Les débouchés sont nombreux, et les perspectives d'évolutions professionnelles de ce métier sont nombreuses.

 

Devenir aide-soignant(e)

Les formations pour devenir aide-soignant

Exercer le métier d'aide-soignant implique d'être titulaire du DEAS (Diplôme d’État d'Aide-Soignant). La formation est accessible dès l'âge de 17 ans, sans limite d'âge et sans diplôme requis. De plus, le DEAS peut être obtenu par la Validation des Acquis de l'Expérience (VAE) ou dans le cadre d'un contrat d'apprentissage en alternance. En région Centre-Val de Loire, 16 instituts de formation sont habilités à dispenser la formation d'aide-soignant (IFAS).

 

Actuellement, la formation à ce diplôme d'état dure 10 mois. À noter qu’un nouveau référentiel de formation est attendu pour la rentrée de septembre 2020.

Les IFAS

Cher (18) | Eure-et-Loir (28) | Indre (36) | Indre-et-Loire (37) | Loir-et-Cher (41) | Loiret (45)

 

Les aides financières pour accéder à cette profession

Le conseil régional Centre-Val de Loire prend en charge la formation d'aide-soignant des jeunes sortant du système scolaire, ainsi que des demandeurs d'emploi, indemnisés ou pas. Les personnes en formation, dès lors qu'elles ne perçoivent aucune indemnisation, peuvent bénéficier d'une bourse d'études de la Région. Les personnes salariées peuvent également bénéficier d'une aide financière dans le cadre de la formation continue.


Pour plus d'informations sur les possibilités de bourses par le Conseil Régional du Centre-Val de Loire, consultez le site : www.aress.regioncentre-valdeloire.fr.

Les évolutions possibles

Les bénéfices de la formation continue permettent à l'aide-soignant de se spécialiser dans certains métiers connexes : gérontologie, stérilisation, tutorat aide-soignant etc... 2020 sera également l'année de l'amélioration des perspectives de carrière, avec la possibilité d'accéder à la catégorie B en fin de parcours. De surcroît, une prime nette est mise en place pour ceux exerçant dans des services de gériatrie. Enfin, de nombreuses passerelles sont définies pour permettre de se former à d'autres métiers : auxiliaire de puériculture, ambulancier, infirmier, assistant médical...

 

En savoir plus

Actualités

La Région Centre-Val de Loire, en partenariat avec l'ARS (Agence Régionale de Santé), se mobilise pour promouvoir le métier d’aide-soignant.

De janvier à mars 2020, les établissements de formation en sanitaire et social des 6 départements de la région Centre-Val de Loire ouvrent leurs portes pour présenter les métiers du secteur et les modalités de recrutement.

Agenda