BPJEPS (Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l'Éducation Populaire et du Sport) : ce qui change avec la réforme de 2016
 

BPJEPS : ce qui change avec la réforme de 2016

par Gip Alfa Centre-Val de Loire (MC). Le 07/11/17 10:10.
|
Le Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l'Éducation Populaire et du Sport a évolué. Voici un tour d'horizon des principales modifications.

Des nouvelles modalités suite au décret

Depuis le 1er septembre 2016, les modalités d’organisation de ce diplôme ont changé : tout comme le DEJEPS*,  le décret n° 2016-527 du 27 avril 2016 relatif au BPJEPS* crée une spécialité "animateur" et une spécialité "éducateur sportif". De plus, les domaines de compétences et passerelles entre les diplômes sont simplifiées. Enfin les intitulés de diplôme sont changés.

*DEJEPS : Diplôme d'État de la Jeunesse, de l'Éducation Populaire et du Sport
*BPJEPS : Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l'Éducation Populaire et du Sport

2 spécialités pour 28 mentions

Le BPJEPS n’est désormais délivré qu’au titre de 2 spécialités : spécialité "animateur" et spécialité "éducateur sportif". Chaque spécialité est organisée en mention (28 au total) liée à un champ d’activité en particuliers : par exemple, BPJEPS spécialité "éducateur sportif" mention "activités aquatiques" ou encore BPJEPS spécialité "animateur" mention "animation sociale".

Les domaines certifiés et les passerelles sont simplifiées

Les unités capitalisables (UC) qui composent le diplôme sont réduites à 4 (10 auparavant). L’obtention d’une UC justifie l’acquisition d’un domaine de compétence. Parmi ces quatre UC, deux sont communes à tous les BPJEPS. Cela facilite les passerelles entre les différents diplômes.
Les titulaires des anciens diplômes peuvent obtenir de droit ou sur demande, selon les cas, des UC du nouveau diplôme. En effet, la réforme du BPJEPS prévoit des équivalences entre les unités capitalisables des BPJEPS 10 UC et celles des BPJEPS 4 UC.

 

Par exemple :

 

Ancien diplôme Nouveau diplôme
BPJEPS 10 UC spécialité Animation Sociale
BPJEPS 4 UC spécialité animateur, mention Animation sociale
BPJEPS 10 UC spécialité Loisirs Tous Publics
BPJEPS 4 UC spécialité animateur, mention Loisirs Tous Publics
BPJEPS 10 UC spécialité Animation Culturelle
BPJEPS 4 UC spécialité animateur, mention Animation Culturelle
BPJEPS 10 UC spécialité Activités Aquatiques et de la Natation
BPJEPS 4 UC spécialité éducateur sportif, mention Activités Aquatiques et de la Natation
BPJEPS 10 UC spécialité Activités Physiques pour Tous
BPJEPS 4 UC spécialité éducateur sportif, mention Activités Physiques pour Tous
BPJEPS 10 UC spécialité Escrime
BPJEPS 4 UC spécialité éducateur sportif, mention Escrime
BPJEPS 10 UC spécialité Judo
BPJEPS 4 UC spécialité éducateur sportif, mention Judo


 

De nouveaux intitulés

Les intitulés de diplôme de certains BPJEPS sont modifiés, par exemple le BPJEPS 10 UC spécialité Activités Gymniques de la Force et de la Forme devient :

- BPJEPS 4 UC spécialité éducateur sportif, mention Activités gymniques

et

- BPJEPS 4 UC spécialité éducateur sportif, mention Activités de la forme

 Pour en savoir plus :

http://www.sports.gouv.fr/emplois-metiers/decouvrir-nos-offres-de-formations/BPJPES/Reglementation-4-UC

 

Toutes les formations BPJEPS en région Centre-Val de Loire

 

Vous cherchez des informations sur un diplôme ou une certification ? Utilisez Etoile

 

 

 

A lire aussi

Du 16 au 20 mai, Pôle emploi et ses partenaires lancent la première édition de la Semaine nationale de l’alternance afin de mettre en avant les opportunités liées à cette modalité de formation.

Le Conseil régional du Centre-Val de Loire mobilise l’ensemble de ses services pour les populations déplacées d’Ukraine : Formation, transport, accueil et aide aux lycéens et étudiants, logement, documents pour les démarches...

La Région Centre-Val de Loire équipe les stagiaires de la formation professionnelle en formation à distance d’un ordinateur clefs en mains et d’un modem de connexion (25 gigas). L’équipement est reçu sur le lieu de formation.

Dans le cadre du Plan d’Investissement dans les Compétences, le Conseil régional et l’État souhaitent identifier les besoins en formation des habitants de la région Centre-Val de Loire.