Les emplois de la maintenance dans l'Armée de Terre
 

Les emplois de la maintenance dans l'Armée de Terre

par CIRFA Orléans. Le 23/06/17 08:45.
|
Les emplois de la maintenance ont le vent en poupe dans l'Armée de Terre car de nombreux postes sont à pourvoir. Types d'emplois, modalités et conditions de recrutement, salaires, avantages : un article qui fait le point.

Des missions spécifiques en maintenance et des missions communes aux autres militaires

Les missions en maintenance dans l'Armée de Terre sont très variées : interventions techniques préventives et curatives, diagnostics, réglages, entretien des outillages, etc. En tant que sous-officier, elles peuvent déboucher sur le développement de qualités managériales, lorsque vous dirigez une équipe de réparation composée de militaires du rang. En plus de ces missions spécifiques, vous partagez également les missions communes aux autres militaires : participation à la mission sentinelle (Vigipirate) 1 à 2 fois par an, participation à 1 ou 2 opérations extérieures sur un contrat de 5 ans et au soutien à la population dans le cas de catastrophes naturelles.

Les emplois de la maintenance dans l'Armée de Terre

Voici une liste non exhaustive des postes à pourvoir dans différentes spécialités pour lesquels il y a actuellement une forte demande :
 

  • maintenance technique, option maintenance SIC (système d’information et de communication)
  • maintenance technique, optronique système antichar et NBC (nucléaire, biologique et chimique)
  • maintenance technique, tourelle et conduite option engin blindé
  • pyrotechnie (maintenance des munitions)
  • parachutage, largage
  • ...

Les conditions d'accès et qualités requises

Pour être engagé volontaire de l’Armée de Terre (EVAT) dans un emploi lié à la maintenance, vous devez remplir certaines contitions. Vous devez  :

 

  • être de nationalité française
  • avoir effectué sa JDC (journée défense citoyenneté)
  • avoir été reconnu apte médicalement
  • avoir au moins 17.5 ans et moins de 30 ans
  • être titulaire d’un CAP, BEP technique

Si toutes les conditions sont réunies, il pourra alors vous être proposé un contrat de 2, 3 ou 5 ans renouvelable.

 

Pour devenir sous-officier dans la maintenance, les conditions sont légèrement différentes :

  • être de nationalité française
  • avoir effectué sa JDC (journée défense citoyenneté)
  • avoir été reconnu apte médicalement
  • avoir au moins 17.5 ans et moins de 29 ans
  • être titulaire d’un Bac listé ci-dessous

Liste des Bacs possibles : Bac S, STI électrotechnique, STI2D système d’information et numérique, PRO aéronautique, STI génie mécanique toutes options, STI mécanique systèmes motorisés, PRO maintenance automobile, PRO maintenance des matériels, PRO maintenance nautique, PRO technicien de maintenance de systèmes énergétique et climatiques, PRO technique du froid et du conditionnement de l’air, PRO technicien en installation des systèmes énergétiques et climatiques, PRO aéronautique option mécanicien système cellules, STI2D innovation technologique et éco-conception, PRO technicien en chaudronnerie industrielle, PRO structure aéronautique, PRO microtechnique, PRO systèmes électroniques numérique, PRO maintenance des équipements industriels, PRO étude de définition de produits industriels.
 

Si toutes les conditions sont réunies, il pourra alors vous être proposé un contrat de 5 ans minimum renouvelable.

 

En plus de ces conditions, un certain nombre de qualités sont requises pour pouvoir effectuer les missions de maintenance :

  • être capable de travailler en équipe,
  • être polyvalent,
  • être précis,
  • être capable de prendre des initiatives,
  • respecter la réglementation en matière d’entretien et de contrôle

Evolution professionnelle, rémunération et avantages...

Vous aurez la possibilité d’évoluer tout au long de votre parcours professionnel. En réussissant vos évaluations militaires, vos diplômes militaires et techniques, et en fonction de votre aptitude au commandement, vous pourrez progresser en grade et devenir sous-officier de carrière voire officier. 60% des officiers de l’Armée de Terre ont débuté comme sous-officiers.

 

Logé et nourri gratuitement jusqu’au grade de caporal inclus, votre rémunération sera d’environ 1200 euros au départ, puis évoluera selon votre grade. Selon vos missions, de nombreuses primes sont versées. Question congés, 45 jours par an vous sont alloués. Une réduction de 75% sur le réseau SNCF vous est également accordée.

 

Concernant les rémunérations, elles sont exprimées en euros nets. Elles sont calculées pour un célibataire sans enfant à charge au 1er échelon de solde, logé gratuitement, les contributions sociales et retenues pension de retraite sont déduites (hors primes de qualification particulière). A ces soldes peuvent s’ajouter des indemnités selon la situation familiale, l’affectation géographique…

 

Vous remplissez les conditions et vous êtes intéressé(e)s ?

Contactez le Centre de recrutement Terre (CIRFA)  le plus proche de chez vous

Coordonnées des CIRFA de l'Armée de Terre en région Centre-Val de Loire


Pour en savoir plus :

sengager.fr

 

 

 


 

 

 

A lire aussi

Les emplois de la maintenance ont le vent en poupe dans l'Armée de Terre car de nombreux postes sont à pourvoir. Types d'emplois, modalités et conditions de recrutement, salaires, avantages : un article qui fait le point.

engagement armée de terre

En 2017, l’armée de Terre proposera autant de postes qu’en 2016 c’est-à-dire 15 000 postes concernant des jeunes, garçons et filles, âgés de 17 ans et demi à 32 ans, dynamiques et motivés.

En 2016, l’armée de Terre propose plus de 15 000 postes à pourvoir par des jeunes, garçons et filles, âgés de 17,5 à 30 ans (32 ans pour quelques officiers), dynamiques et motivés.

devenir militaire

L’armée de terre, la marine nationale et l’armée de l’air recrutent environ 20 000 hommes et femmes chaque année, de 17 à 30 ans et de tous niveaux scolaires. Comment se passent en pratique les différentes étapes du recrutement ?