Signer un contrat d’apprentissage dans la fonction publique
 

Signer un contrat d’apprentissage dans la fonction publique

par Kogito pour le GIP Alfa Centre. Le 17/06/15 15:33. Localisation : 36.
|
Faire son apprentissage dans un hôpital ? une administration ? une mairie ? C'est possible. L'apprentissage n'est pas réservé aux entreprises. La fonction publique peut, elle aussi, former des jeunes à ses métiers et ils sont très variés.

Apprendre son métier dans une collectivité

"L'année dernière, je ne trouvais pas de patron pour signer un contrat d'apprentissage alors j'ai eu l'idée de proposer ma candidature à des collectivités" se souvient Alice, actuellement en BTS aménagement paysager. L'initiative de la jeune femme est payante : la mairie de Châteauroux lui propose un entretien. "J'ai été interrogée sur mon parcours et mes motivations. Et j'ai été retenue !" Alice signe alors son contrat et intègre le service des espaces verts de la municipalité. Création de jardins, entretien du cimetière paysager, plantation d'arbustes, décoration du marché de Noël… : ses missions sont variées. Paul, apprenti en dernière année de Bac pro aménagement paysager, travaille quant à lui avec une autre équipe des espaces verts. "Je suis spécialisé en entretien, témoigne le jeune homme. J'interviens sur la taille, la tonte, l'élagage." Tous deux disent apprécier l'ambiance de travail à la mairie : "Si j'ai mal compris quelque chose, mes collègues prennent le temps de me réexpliquer, témoigne Paul. "Si un jeune souhaite découvrir un autre aspect du service – entretien du mobilier urbain ou des sols sportifs, propreté, production horticole- il peut le faire" ajoute Jean-Pierre Théodon, responsable du service "cadre de vie" à la mairie de Châteauroux.

Des conditions proches du secteur privé

A l'instar d'Alice et Paul, une douzaine de jeunes apprentis ont un contrat d'apprentissage avec la municipalité. "C'est presque devenu une tradition ! se réjouit Jean-Pierre Théodon. L'apprentissage nous permet de former des jeunes, de leur transmettre nos savoir-faire." Accueillis du CAP au BTS en passant par le Bac Pro, les apprentis travaillent "comme n'importe quels agents du service." Effectuer son apprentissage dans la fonction publique est possible depuis la loi du 17 juillet 1992. Services de l'Etat, collectivités territoriales, établissements publics administratifs, établissements publics locaux d'enseignement ou hospitaliers, offices publics d'Habitation à Loyer Modéré (HLM), chambres consulaires… : les structures d'accueil potentielles sont nombreuses. A quelques exceptions près, les conditions sont semblables à celles du secteur privé. Les contrats, d'une durée de 1 à 3 ans, sont de droit privé. Agé de 16 à 25 ans révolus, l'apprenti d'une administration publique reçoit une formation dans un Centre de Formation des Apprentis (CFA) ou en lycée professionnel. Sur son lieu de travail, il est placé sous la responsabilité d'un maître d'apprentissage (à noter que la fonction tutorale peut être partagée entre plusieurs salariés). Côté rémunération, comptez entre 25 % et 98 % du SMIC ; celui-ci varie en fonction de l'âge de l'apprenti, de son ancienneté et du niveau de la formation préparée.

Des perspectives d'emploi dans la fonction publique

On trouve encore peu d'apprentis dans la fonction publique. En 2013-2014, ils représentaient 2,9 % des apprentis en région Centre. Même s'il reste limité, l'accueil de ces jeunes dans la fonction publique offre des perspectives d'emploi. Ainsi, à l'issue de son contrat, un apprenti peut être recruté sans pour autant avoir le statut de fonctionnaire. Depuis 1980, la municipalité de Châteauroux a ainsi embauché chaque année un à trois de ses anciens apprentis. Si l'apprenti souhaite devenir fonctionnaire, il doit passer les concours d'accès à la fonction publique ou bénéficier du PACTE (Parcours d'Accès aux Carrières Territoriales, Hospitalières et de l'Etat), un mode de recrutement sans concours pour des emplois de catégorie C. Le PACTE s'adresse à des jeunes de 16 à 25 ans révolus sortis sans diplôme du système éducatif et sans qualification professionnelle reconnue.
Pour ouvrir encore plus la fonction publique de l'Etat à l'apprentissage, le gouvernement prévoit de nombreux recrutements dans les mois à venir. Ainsi, 4 000 apprentis devraient être recrutés dès septembre 2015 et 6 000 à partir de septembre 2016.

© photo : clu/Istock

 

Quelques liens pour aller plus loin

Bourse interministérielle de l'apprentissage

Répertoire des métiers de la fonction publique

L’apprentissage dans la fonction publique de l’État Guide pratique à l’usage des services de ressources humaines

L'apprentissage dans la fonction publique sur le portail de la fonction publique

Rapport sur l'apprentissage dans la fonction publique

ServicePublic.fr – Quelles sont les particularités de l'apprentissage dans une administration ?

Lapprenti.com – L'apprentissage dans la fonction publique

Le site officiel de l'apprentissage

Le portail officiel de l'alternance

 

 

A lire aussi sur Etoile

un jeune une solution : lancement le 30 novembre

Un évènement digital inédit a eu lieu le lundi 30 novembre 2020 à 18 h sur le compte Facebook de la Préfecture de Centre-Val de Loire.

Ministère des aemées salon d'information et de recrutement

L'apprentissage, une voie d'accès privilégiée à tous les métiers de la Défense.

Prépa apprentissage

Un nouveau dispositif d'accompagnement spécifique pour les jeunes les plus en difficultés vers une insertion professionnelle via une formation en alternance.

Cette bourse vise à permettre aux jeunes d’identifier les offres d’apprentissage proposées par les entreprises et de finaliser leurs projets professionnels, aux entreprises de trouver leurs futurs apprentis.

Apprentissage : les nouvelles règles

La loi du 5 septembre 2018 et ses décrets d'application changent les règles pour les apprentis et leurs employeurs. Tour d'horizon des évolutions les plus importantes...