La rénovation énergétique : un marché en croissance, porteur d'emplois
 

La rénovation énergétique : un marché en croissance, porteur d'emplois

par Scripto Sensu pour le GIP Alfa Centre. Le 19/02/14 09:32. Localisation : 18.
|
Dans le secteur du bâtiment, la rénovation énergétique est en plein boom. À Romorantin, une formation ouvre la voie aux demandeurs d'emploi.

75000 emplois attendus

Un plan de rénovation énergétique pour l'habitat a été lancé le 19 septembre par le gouvernement. Objectif : rénover 500 000 logements par an d'ici à 2017 et baisser la consommation d'énergie dans le secteur du bâtiment de 38 % d'ici à 2020. Selon le gouvernement, ce plan pourrait amener la création de 75 000 emplois, directs et indirects. Depuis le Grenelle déjà, certains acteurs du bâtiment ne se sont pas trompés sur les perspectives de développement, en proposant des prestations de conseil. Et si l'activité se professionnalise au fur et à mesure de l'évolution de la réglementation, le marché reste à investir.

Une formation à Romorantin

À Romorantin, une formation de coordinateur en rénovation énergétique et sanitaire est organisée depuis le 28 octobre par Init-Environnement et la Maison de l'emploi, financée par le fonds RéActif du Conseil régional. Diplôme de niveau IV et deux ans d'expérience professionnelle sont au minimum requis pour accéder à cette formation diplômante de niveau III. Avoir trouvé un stage en entreprise est également demandé avant l'entrée en formation. La première session, qui prendra fin le 6 juin, rassemble 14 personnes, artisans pour la plupart, chef d’équipe bâtiment, dessinateurs...

Que fait un coordinateur en rénovation énergétique et sanitaire ?

« L'idée est de réunir conception et réalisation et de proposer un interlocuteur unique au client » précise Brigitte Bonnello, qui a développé la formation pour Init-Environnement. Sorte de chef d'orchestre entre architectes, maîtres d'œuvre et artisans, le coordinateur bâtit un projet global de rénovation de l'habitat, du diagnostic de l'existant au contrôle de la performance après réception des travaux. Il doit ainsi être capable de réaliser un bilan énergétique et sanitaire pour le compte d'un particulier, proposer une offre d'amélioration privilégiant les matériaux bio-sourcés, mettre en œuvre les procédés d'isolation de l'enveloppe du bâtiment, seul ou en équipe, et coordonner les travaux de second œuvre.

LIENS UTILES

Le site d’Init-Environnement

Le site des spécialistes de la rénovation énergétique

Le débat sur la transition énergétique


Coordinateur en rénovation énergétique et sanitaire :

 

Bâtiment durable, éco-construction :

 

La rubrique Développement durable

 


© Ingo Bartussek - Fotolia.com