Financer une formation sanitaire et sociale
 

La Région s'investit pour soutenir les vocations dans le secteur sanitaire et social

par Région Centre-Val de Loire. Le 09/06/17 14:33.
|
En région Centre-Val de Loire, quasiment toutes les formations sanitaires et sociales peuvent être prises en charge financièrement par le Conseil Régional. Des bourses d'étude existent également.

Gratuité des études

Infirmier, sage-femme, ambulancier, kinésithérapeute, auxiliaire de puériculture, aide-soignant, éducateur spécialisé, technicien de laboratoire… Les métiers de la filière sanitaire et sociale sont nombreux mais ils ont tous un point commun : on ne peut les exercer qu'après avoir passé un concours et suivi la formation adéquate. Celle-ci coûte entre 4 000 à 12 000 € par élève et par an selon les établissements. "Le coût annuel moyen d'une formation d'aide-soignant, par exemple, est de 4 500 €, estime Alain Robin, chargé de mission au Conseil régional. Pour un infirmier, il dépasse les 6 000 €. Afin de favoriser l'équité sociale et permettre aux étudiants qui le souhaitent d'avoir accès à ces formations, la Région peut prendre en charge leur coût pédagogique." Seuls les droits d'inscription et les frais de sécurité sociale fixés par arrêtés ministériels restent à la charge des inscrits. Principales conditions pour bénéficier de ce financement : avoir réussi le concours d'entrée sur liste principale dans l'un des 22 établissements de formation autorisés par la Région Centre-Val de Loire, être étudiant issu du cursus scolaire, demandeur d'emploi, salarié en CDD ou en reconversion professionnelle (hors bénéficiaires d'un CIF ou d'un CFP). L'aide est versée directement à l'école par le Conseil régional, sans avance de frais de la part de l'élève.

Renseignements auprès de l'établissement de formation choisi.
Si l'institut n'a pas encore été choisi : Etoile.Info N° Vert 0800 222 100 (service et appel gratuits depuis un fixe ou un mobile)

La bourse d'étude du secteur sanitaire et social : du nouveau en 2017

Les élèves et étudiants du secteur sanitaire et social peuvent également bénéficier d'une bourse régionale d'études sur critères sociaux.

En 2017, à compter des entrées en formation, les bourses versées par les conseils régionaux aux apprenants en formation paramédicale de niveau Bac+ et de sages-femmes seront alignées sur le régime des bourses de l’enseignement supérieur. Afin de marquer l’engagement fort dans l’accompagnement de tous les apprenants vers la réussite et de préserver l’égalité de traitement, la Région Centre-Val de Loire a décidé en complément de cette nouvelle réglementation d’aligner sur le régime de l’enseignement supérieur les formations sociales et les formations paramédicales infra Bac.

Cette aide, attribuée par le Conseil régional, est versée mensuellement dès le mois qui suit l'entrée en formation. Elle compte désormais 8 échelons de bourses allant de 1 009 € à 5 551 € par an, en fonction des ressources de l'étudiant ou de sa famille. Elle dispense en outre des frais d'inscription et des frais de cotisation à la Sécurité sociale étudiante. En 2016, 8 M€ ont ainsi été versés sous forme de bourses. 2 400 des 7 000 personnes suivant une formation sanitaire et sociale en région Centre-Val de Loire étaient concernées.

Les demandes de bourse se font chaque année de juin à septembre sur le site :


www.aress.regioncentre-valdeloire.fr

Le portail unique de demande de bourses, toujours géré par l’Agence de Service et de Paiement, la Région et les organismes de formation, s’adapte et fait peau neuve pour faciliter vos démarches !


Tél : 02 38 56 93 12 (prix d’un appel local pour téléphone fixe et portable)
mail : aress@regioncentre.fr

Formations : faites votre choix

Parmi la vingtaine de formations proposées sur la région, certaines ont vu récemment leurs effectifs augmenter. "C'est le cas pour les aides-soignants, précise Alain Robin. 300 places supplémentaires ont été ouvertes en 5 ans. Pour les masseurs-kinésithérapeutes, le quota est passé de 40 à 90 places en 1re année entre 2008 et 2013." De nombreuses autres formations, parfois moins connues, restent accessibles : technicien de laboratoire médical, ambulancier, manipulateur d'électroradiologie médicale, auxiliaire de puériculture, puéricultrice, infirmier de bloc opératoire, infirmier anesthésiste, ergothérapeute, préparateur en pharmacie hospitalière, cadre de santé, éducateur spécialisé, moniteur éducateur, éducateur de jeunes enfants, assistant de service social, conseiller en économie sociale et familiale, technicien de l'intervention sociale et familiale… En septembre 2014, une école de psychomotriciens s'est ouverte à Orléans, avec 25 places en 1re année.

Sigles utilisés :
CIF : Congé Individuel de Formation
CFP : Congé de Formation Professionnelle

LIENS UTILES

Les aides pour les formations sanitaires et sociales sur le site régional

 

La bourse de la Région Centre-Val de Loire dans le secteur sanitaire et social

Guide Onisep des métiers de la santé et du social en région Centre-Val de Loire

LES PLUS D'ETOILE

Formations, préparations au concours, métiers du sanitaire et social