Devenir conducteur de machines forestières
 

Devenir conducteur de machines forestières

par Kogito pour le GIP Alfa Centre. Le 04/08/14 15:37. Localisation : 45.
|
Formez-vous à un métier d’avenir
Envie de travailler au vert dans un secteur qui recrute ? Devenez conducteur de machines forestières ! A Montargis, le CFPPA Le Chesnoy propose une formation qui fera de vous un professionnel du débardage.

Se former à la conduite de machines forestières

"La forêt est un cadre de travail exceptionnel." Quentin, 19 ans, s'est pris de passion pour le bois lorsqu'il était adolescent. Pendant son bac pro Forêt l'année dernière, ce jeune savoyard a effectué une semaine de découverte au CFPPA* Le Chesnoy à Montargis (45). "C'est là que j'ai vu pour la première fois une machine de coupe. J'ai rencontré les enseignants et découvert les métiers de la filière." Quentin décide alors de devenir conducteur de machines forestières et intègre en septembre dernier le BPA* Travaux forestiers spécialité "conduite de machines forestières" à Montargis. De niveau V, cette formation qualifiante* permet chaque année à 12 personnes généralement âgées de 19 à 25 ans de devenir conducteurs professionnels de machines forestières de débardage. "Il s'agit de transporter des arbres abattus depuis leur lieu de coupe jusqu'à un dépôt ou un bord de route" explique Hubert Bailly, le directeur du CFPPA Le Chesnoy. Deux modules permettent d'aller plus loin : un module maintenance et un module de sensibilisation au pilotage d'une machine d'abattage. De quoi acquérir des compétences très prisées par les professionnels du secteur : "Près de 100% de nos élèves se voient proposer un contrat de travail à l'issue de la formation, se réjouit Hubert Bailly. La filière bois, très importante en région Centre, offre de belles perspectives d'emploi pour ces jeunes diplômés."

Savoir utiliser la machine… et se débrouiller sans elle !

Avec plus de 940 000 hectares de surface boisée, la région Centre est en effet l'un des plus grands territoires forestiers de France. On y recense près de 4 000 entreprises travaillant dans le domaine du bois, elles emploient 25 000 personnes. Mais depuis quelques années, le secteur du forestier vit une petite révolution : "La machine a pris une place importante au détriment du bûcheronnage traditionnel "à la main", confirme Hubert Bailly. Bardés d'électronique et à commandes numériques, ces engins exigent d'être pilotés par des professionnels aguerris. "Le CFPPA possède son propre terrain d'essai pour apprendre à manier les machines, précise le directeur. Des entreprises forestières mettent également à disposition des élèves des chantiers pédagogiques." Le CFPPA s'est équipé d'un parc de 9 machines forestières ainsi que d'un simulateur : "Il m'a permis d'apprendre à manier les commandes numériques et de voir tout ce que l'on pouvait effectuer grâce à elles, s'enthousiasme Quentin. C'est parfait pour débuter la formation, à condition de ne pas faire que ça !" Son directeur confirme : "La machine ne remplacera jamais l'homme. Pour réussir dans ce métier, il faut savoir se débrouiller si l'outil tombe en panne." Le métier de conducteur de machines forestières exige polyvalence et autonomie : "La formation se déroule en petits groupes, mais sur le terrain on est seul au milieu de la forêt. Il faut être bien préparé à la solitude et à la pénibilité du travail car la forêt peut se montrer inhospitalière" prévient Hubert Bailly.

Une Spécialisation d'Initiative Locale pour parfaire sa formation

Seuls 5 centres de formation en France dispensent le BPA Travaux Forestiers spécialité "conduite de machines forestières". Le CFPPA Le Chesnoy propose également une Spécialisation d'Initiative Locale (SIL) "pilote d'abatteuse forestière". D'une durée de 400 heures en centre et de 7 semaines de stage en entreprise, cette formation qualifiante non-diplômante ouverte à 6 candidats est généralement suivie par des titulaires du BPA Travaux Forestiers. Quentin envisage de suivre cette autre formation avant de chercher un emploi : "J'ai envie de découvrir toutes les facettes du métier pour être encore plus polyvalent !"

Sigles utilisés :
CFPPA : Centre de formation professionnelle et promotion agricole
BPA : Brevet professionnel agricole


* Le BPA Travaux Forestiers du CFPPA Le Chesnoy prévoit 800 heures de formation en centre. Une période de stage de 8 semaines clôt la formation.

 

LIENS UTILES

CFPPA Le Chesnoy Montargis
Blog d'information sur les formations "Conduite de machines forestières" du CFPPA Le Chesnoy
Les métiers de la filière bois en région Centre
Arbocentre - Interprofession de la filière forêt-bois en région Centre
Télécharger la brochure ONISEP "Les métiers du bois"

LE PLUS D'ETOILE

Sylvilculture, gestion forestière

Les formations

Les métiers

Les diplômes

Articles

Les métiers de la forêt : de l'entretien à l'exploitation du bois
Découvrir le bois et ses métiers