Les assises territoriales de l’enseignement supérieur et de la recherche en région Centre
 

Les assises territoriales de l’enseignement supérieur et de la recherche en région Centre

par Kogito.fr pour le GIP Alfa Centre. Le 05/10/12 15:51.
|
Faire émerger des propositions innovantes et efficaces
Organisées à Blois, les assises territoriales de l’enseignement supérieur et de la recherche réuniront des acteurs académiques, économiques et institutionnels à l’invitation de la Région, de la Préfecture et du Rectorat.

Les assises territoriales

Blois, mercredi 10 octobre 2012, le Château Royal attend plusieurs dizaines d’enseignants, de chercheurs, de représentants du monde socio-économique et de responsables de collectivités… Rassemblés dans le cadre des assises territoriales de l’enseignement supérieur et de la recherche en région Centre, tous répondent à une invitation lancée par le Préfet de Régio, le Recteur et le Président de Région. Cette journée d’échanges et de réflexion a pour objectif de faire émerger des propositions pour améliorer le fonctionnement du système d’enseignement et de recherche. "Nous attendons de ces assises un temps fort d’expression, de dialogue et d’enrichissement de la réflexion nationale, un moment qui participe à dessiner des perspectives en région" précisent les trois organisateurs. A Blois, les travaux doivent se concentrer sur trois thèmes majeurs : la réussite des étudiants avec une attention spécifique pour le premier cycle ; la réorganisation de la recherche, de ses institutions et de sa stratégie ; la révision de la gouvernance des établissements et des politiques de sites et de réseaux. Ces assises territoriales s’inscrivent dans le cadre plus large d’une concertation nationale lancée officiellement le 11 juillet dernier par Geneviève Fioraso.

Les assises nationales

"Il me paraît essentiel, aujourd'hui, de replacer les sciences, toutes les sciences, la recherche, de la recherche fondamentale à la recherche orientée et partenariale, sans oublier le transfert de technologie créateur d'emplois, au cœur de l'ambition nationale et européenne d'une société de progrès durable, respectueux de l'homme et de son environnement" expliquait ainsi la ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche lors du lancement des assises nationales de l'enseignement supérieur et de la recherche. La démarche est organisée en plusieurs étapes. La première phase s’est tenue de juillet à fin septembre. Présidé par le Nobel de médecine 2008, Françoise Barré-Sinoussi, un comité de pilotage indépendant a auditionné 89 organisations représentatives et institutionnelles. Seconde étape, les assises territoriales sont organisées avant la mi-octobre. Enfin, les assises nationales se tiendront les 26 et 27 novembre à Paris. Un rapport sera ensuite rendu en décembre, il doit déboucher sur des mesures législatives, réglementaires et contractuelles.

Un rapporteur territorial

En région Centre, Philippe Vendrix a été nommé rapporteur des assises territoriales. Ce chercheur du CNRS dirige en particulier le programme "Ricercar", un programme de recherche en musicologie attaché au Centre d'Études Supérieures de la Renaissance de Tours (UMR 7323). Garant de la qualité méthodologique des débats, le rapporteur territorial assurera également la synthèse des propositions qui émergeront à Blois. Philippe Vendrix est assisté d’un rapporteur territorial adjoint, Anne Lavigne, professeur des universités.

Quelques liens pour aller plus loin

www.assises-esr.fr

Site à consulter