Des jobs de saison
 

Des jobs de saison

par Kogito.fr pour le GIP Alfa Centre. Le 08/08/11 12:02.
|
Des conseils pour travailler dans le secteur agricole cet été
Cueillette des pommes ou des poires, récolte du raisin, etc. : la saison estivale est l’occasion de travailler dans les exploitations agricoles. Voici quelques conseils pour décrocher un emploi, que vous soyez expérimenté ou pas.

Les cueilleurs : des travailleurs saisonniers recherchés

Vous êtes à la recherche d’un emploi saisonnier dans le domaine agricole? En région Centre, de nombreuses exploitations sont régulièrement à la recherche de main d’œuvre, particulièrement pendant la période estivale. "Les secteurs qui recrutent sont toujours à peu près les mêmes : arboriculture, viticulture, maraîchage arrivent en tête, sans oublier la culture des melons et des asperges" précise Nicolas Bertrand, responsable d’équipe à Pôle emploi Chinon. Le plus souvent, les entreprises cherchent des personnes pour assurer la cueillette. Un travail a priori simple, mais qui exige un minimum de formation. "Il faut être délicat avec les fruits que l’on ramasse ! Lors de leur 1e journée de travail, on montre aux saisonniers les bons gestes à adopter. La règle d’or, c’est de ne jamais tirer sur les pommes du bout des doigts mais de les tourner doucement autour de la branche explique Pierre, un arboriculteur. Ca a l’air simple, mais encore faut-il le savoir."

De plus en plus de candidats qualifiés

Installé à Saint-Aubin-le-Dépeint (37), Pierre recrute chaque été une centaine de saisonniers. Parmi eux, beaucoup de personnes sans emploi et presque autant d’étudiants. Le plus souvent, ces derniers sont sans expérience. "On leur donne leur chance, il n’y a pas de raison qu’ils n’apprennent pas vite et bien. Trois jours suffisent généralement pour se sentir à l’aise et adopter la bonne technique" commente le professionnel. "Dans les exploitations de grande taille, il peut cependant être plus difficile de prétendre à un emploi si l’on n’a pas le CV adéquat" nuance Nicolas Bertrand. Si vous êtes étudiant, vous aurez peu de chances face à des personnes formées et qualifiées. Et si vous convoitez un poste autre que celui de cueilleur, la tâche sera d’autant plus ardue : "Pour les opérations de calibrage, d’éclaircissage de cultures, ou de taille de la vigne par exemple, les professionnels hésitent souvent à embaucher un débutant" confirme le responsable d’équipe de Pôle emploi.

Avoir conscience de la réalité du métier

Pour faire la différence, la motivation est le meilleur atout : "Si la personne est volontaire, j’ai envie de lui faire confiance. On sent tout de suite ces choses-là" témoigne Pierre. Attention aussi à avoir le bon look : "J’ai déjà vu des jeunes femmes se présenter en jupes et talons hauts ! Ce n’est évidemment pas adapté pour travailler dans un verger." Pour autant, ne soyez pas négligés. "Comme pour n’importe quel entretien d’embauche, il est important de porter une tenue correcte et respectueuse de la personne qui vous reçoit" rappelle le responsable Pôle emploi. Lorsqu’il reçoit des postulants, Nicolas Bertrand les informe des réalités du métier : "Travailler au grand air fait rêver, mais il ne faut pas se tromper, il s’agit d’un vrai métier avec ses avantages et ses inconvénients !" Etre à genoux pour ramasser les asperges, supporter le soleil lors de la cueillette des pommes, porter une hotte de plusieurs kilos pendant les vendanges, etc. : les travaux saisonniers agricoles ne sont en effet pas de tout repos. Mieux vaut donc bien se renseigner au préalable afin d’éviter les mauvaises surprises. Payés au SMIC horaire, les saisonniers travaillent en moyenne 7 à 8h par jour, parfois en horaires décalés. "Selon les besoins et les caprices de la météo, il n’est pas rare d’être appelé la veille pour le lendemain. Ce métier exige donc de la souplesse" conclut Nicolas Bertrand. Comme lui, les conseillers Pôle emploi vous avertiront sur les risques, les techniques et les postures liés à vos futures conditions de travail. Vous trouverez également des informations sur les contrats de travail, vos droits, les mesures de sécurité et les contacts utiles dans le guide publié par l’ANEFA (liens ci-dessous).

Quelques liens pour aller plus loin

Etoile - "Trouver un job lorsqu’on est mineur"
Le site du CRIJ Centre : des infos sur les petits boulots
Les rendez-vous de l’emploi de Pôle emploi spécial vendanges
Le site de l’ANEFA (L'Association Nationale pour l'Emploi et la Formation en Agriculture)
Consulter la bourse de l’emploi de l’ANEFA
Télécharger le guide de l’ANEFA destiné aux salariés saisonniers