Trans Valoire inscrit l’emploi saisonnier dans la durée
 

Trans Valoire inscrit l’emploi saisonnier dans la durée

par Scripto Sensu pour le GIP Alfa Centre. Le 06/05/13 10:33. Localisation : 41.
|
Le nouveau dispositif Trans Valoire mis en place sur le territoire du Pays des Châteaux cherche à regrouper des emplois jusqu’ici épars pour bâtir des parcours professionnels plus stables. Une initiative unique en région Centre.

Loin d’être anecdotique dans la région Centre, l’emploi saisonnier représente un véritable gisement d’emplois encore mal exploité. C’est en partant de ce constat que La Maison de l'emploi du blaisois, la communauté d'agglomération de Blois Agglopolys, la communauté de communes du Grand Chambord et la DIRECCTE Centre viennent de lancer le dispositif Trans Valoire. Cet ambitieux projet a pour but de regrouper et mailler les offres d’emploi tout en favorisant la mobilité et en informant les personnes intéressées sur les possiblités d’hébergement, le droit et la santé au travail, les métiers et les formations.

Près de 5 000 contrats à Blois et Chambord

« Dans le Loir-et-Cher, l’emploi saisonnier représente 11 000 contrats par an, dont près de 5 000 dans le seul périmètre du Pays des Châteaux, c’est-à-dire les communautés de communes de Blois et Chambord, explique Kenza Belliard, chargée de mission à la Maison de l’Emploi du Blaisois. Ce territoire est, en effet, concerné au premier chef par les deux grands pourvoyeurs d’emploi saisonnier : l’agriculture et le tourisme. » Trente-six métiers ont ainsi été recensés. « Cela va de la femme ou valet de chambre à l’ouvrier viticole en passant par la réceptionniste, le cuisinier ou l’animateur nature », souligne Kenza Belliard.

250 offres disponibles

Pourtant, ce vivier d’emplois restait mal exploité, peu lisible, constate la jeune femme. Le dispositif Trans Valoire a d’abord consisté à regrouper ces offres sur une plate-forme unique, accessible via Internet (ou en contactant la Maison de l’emploi à Blois) en lien avec Pôle emploi. « Nous comptons près de 250 offres actuellement », ajoute la chargée de mission.

Constituer des boucles saisonnières

Au-delà, le dispositif vise surtout à formaliser des « boucles » d’emploi en travaillant en amont avec les employeurs. « Nous pourrons proposer ainsi non pas un seul poste, mais une succession de contrats dans différentes entreprises », se réjouit Kenza Belliard. Dans le cas d’un groupement d’employeurs, cette « boucle » pourrait même prendre la forme d’un véritable CDI, dans lequel le salarié serait mis à disposition de plusieurs employeurs successivement.

Un partenariat avec la Savoie

Trans Valoire espère par ce biais séduire des employés qualifiés, pour qui une offre existe. Dans la région, les postes sont à pourvoir principalement durant la saison printemps-été. Mais d’autres opportunités devraient voir le jour en hiver. Trans Valoire vient de signer un partenariat avec la Vallée de Bellevilles, en Savoie, de manière à mettre en place une continuité durant toute l’année.


Liens utiles

 

Crédit photo : Fotolia 

Trans Valoire